18 Octobre 2019 à 23:42:48 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La vengeance de Lavois...(suite)  (Lu 24919 fois)
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« le: 26 Avril 2008 à 15:36:52 »

                     
Le début est à Montserrat :
http://forum.ageofseadogs.com/index.php?topic=1939.msg47738#msg47738

     Le court trajet entre les deux ports se fit sans inconvénients.  Au moment où l’Eleonore entra dans le port, Lavois était sur le pont avec son second. Antigua la plus grande île des petites Antilles, une île volcanique.

-Capitaine regardez-là !
-Ce navire ressemble effectivement à celui...., j’ai du mal à voir son nom !
il se dirigea vers la proue du navire suivit de Mr Ders.
-C’est lui, s’écria t-il, enfin nous l’avons rattrapé !!
La joie était visible sur son visage, deux mois qu’il ne pensait, même rêvait qu’à affronter le meurtrier de son père.

-Mr Ders, je vous confie le navire une fois dans le port occupez vous des affaires administratives. Si dans deux heures je ne suis pas revenu, envoyez quelques hommes à ma recherche,  si personne ne me trouve avant  minuit le bateau est à vous et vous serez libre de choisir votre avenir ainsi de même pour les autres.

     Mr Ders acquiesça de la tête, il voyait dans les yeux de son jeune capitaine, la motivation et la colère, une colère saine, qui ne l’avait jamais quittée depuis la mort de son père. Il est évident qu'en disant que le bateau serait à Mr Ders, il voulait dire d'une façon détournée qu'il lui était arrivé malheur et que c'était à lui que reviendrait alors l'honneur de posséder le navire. La voilure du navire fut réduite dans le port et le navire fut dirigé vers un ponton libre. L’équipage amarra le navire, le Capitaine et le Second descendirent. Chacun avait une occupation, une tache à effectuer, et c'est sans un seul regard sur son bateau et son équipage que Lavois se dirigea vers la ville, vers peut-être la mort et sans aucun doute un tournant dans sa vie.




« Dernière édition: 02 Mai 2008 à 15:22:19 par JackTheRipper »
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #1 le: 02 Mai 2008 à 15:18:08 »

    Le port était rempli, et c’était peut-être un coup de chance d’avoir une place. Ceci s’expliquait par le fait qu’Antigua était connu comme «  trou à cyclone », lieu où donc on pouvait s’abriter en cas de tempête, afin de minimiser les dégâts. Lavois se rendit compte alors que c’était encore un port anglais (comme Montserrat), et qu’il aura encore du mal à s’orienter et à demander des indications aux badauds. Néanmoins, il décida tout d’abord de se rapprocher du brick anglais et espéra certainement tomber sur un soldat ou même sur un officier qu’il pourrait alors suivre
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #2 le: 07 Mai 2008 à 19:13:50 »

    Le navire anglais était exactement en face de celui de Lavois, pas pour longtemps L'Eleonore sera certainement déplacer car amarrer au mauvais endroit ce qui permettra à l'équipage de mettre le navire prêt pour appareiller. Lavois s'était maintenant rapprocher du brick anglais. Des bruits indiquait que l'équipage était en train de le réparer. Apparemment il avait du essuyer un peu de la tempête avant d'arriver à Antigua. De plus sur le ponts des morceau de voile et autres agrès était disposer en vrac sur la cale. Personne parmi l'équipage n'avait remarquer que Lavois était passer juste à coter du navire, de toute façon personne ne l'aurait reconnu.

Lavois resta un petit moment dans un coin à observer le navire tout en réfléchissant comment il allait retrouver l'officier et le bon...
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #3 le: 13 Mai 2008 à 23:10:29 »

      C'est alors que pour la première fois depuis des semaines qu'il poursuivait le brick anglais, la chance lui sourit, l'officier anglais, celui qui avait tué son père venait en direction du navire. Il monta à bord et parla avec des membres de l'équipage. Si Lavois ne put comprendre les conversations, trop loin et en anglais, il émit l'hypothèse qu'il venait voir où en était les réparations. Au bout d'un instant, l'officier redescendit et pris la direction de la ville. Lavois lui emboitât le pas, il pensa qu'il devait l'intercepter pour pouvoir se venger dans les règles, mais la peur pour la première fois l'en empêcha. Il suivit donc l'officier jusqu'à une belle maison située près du centre ville, mais on y accédait par une ruelle tranquille. L'anglais après avoir frappé à la porte et attendu se fit ouvrir. Lavois s'installa pour surveiller quand il sortira. Il commença à regretter de ne pas l'avoir interpellé auparavant. Le soleil, que l'on pouvait enfin apercevoir à travers les nuages sombres, commençait à descendre et bientôt le peu de lumière qui filtrait à travers ces nuages disparaitrait...
« Dernière édition: 14 Mai 2008 à 13:53:19 par JackTheRipper »
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #4 le: 14 Mai 2008 à 14:15:58 »

    L'attente ne fut pas longue. En effet la porte se rouvrit et l'anglais apparu sur les marches de la porte. Il faisant des courbettes devant une femme, une très jolie femme selon Lavois. Elle riait et semblait aimer l'anglais, qui prit congé une fois une dernière salutation effectuée. La porte se referma, l'anglais commença alors à faire une inspection autour de lui pour voir si quelqu'un était là, mais il n'eut pas le temps de finir, Lavois lui sauta dessus et l'entraîna un peu plus loin dans ruelle.
L'anglais fut surpris et dit en bon français:

-Je savais bien que l'on se reverrait...
C'était au tour de Lavois d'être surpris.
-Je savais que vous me cherchiez, je vous ai repéré plusieurs fois en mer derrière nous et de plus tout à l'heure j'ai cru reconnaitre votre bateau : l'Eleonore

Lavois était rouge de colère, un bruit de pas se fit alors entendre derrière lui, il reprit ses esprits et entraina l'anglais plus loin.

-Jeune homme, je sais ce que vous voulez, un combat à l'épée. Je connais un endroit non loin d'ici où l'on sera tranquille, mais dépêchons-nous ou il fera nuit...

Les deux hommes s'engagèrent dans une ruelle perpendiculaire à celle de la maison. Ce qu'ignorait les deux hommes c'est qu'une tierce personne les suivait...
« Dernière édition: 24 Mai 2008 à 11:23:56 par scar »
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #5 le: 23 Mai 2008 à 22:21:28 »

    Au bout de 5-6 minutes l'anglais s'arrêta et montra dans une sorte de petit parc, un espace où allait apparemment se dérouler le duel...Il commençait à faire de plus en plus sombre et l'anglais semblait vouloir abréger le combat...Lavois enleva sa courte veste taillée dans du tissu grossier,en dessous apparu une  chemises en lin, et le long d’un pantalon en toile on vit alors  la belle épée qu'il tenait de son père. Une épée fine et légère pour faciliter les mouvements, un pommeau recouvert d'or où trois pierres finement taillées étaient incrustées. Cette épée était tellement belle, qu'on pourrait croire qu'elle avait comme seule utilité les différents galas que le haut gradé, qui la possédait à l'origine, pouvait faire. Mais quand Lavois sortit la lame, l'anglais qui était alors près et qu'un ou deux mètres, poussa un "oh" d'admiration et se mit en tête qu'elle serait à lui.
-En garde! cria-il après avoir salué
Lavois fit de même et un choc entre les deux épées donna le départ du duel...
« Dernière édition: 23 Mai 2008 à 22:27:26 par JackTheRipper »
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #6 le: 17 Juin 2008 à 14:25:44 »

        Lavois était un excellent escrimeur mais son adversaire avait dû faire de nombreux combats et avait logiquement plus d'expérience ce qui le rendait très sûr de lui, mais il s'était fait la réflexion que si Lavois l'avait provoqué c'est qu'il espérait pouvoir le battre. L'un des tout premiers coups de l'anglais atteignit son but et blessa Lavois à la jambe gauche, légèrement mais le sang coulait quand même. L'anglais exprima un sourire, mais pour un bref instant, Lavois répliqua en profitant de ce petit passage de déconcentration de l'anglais pour lui donner un coup à hauteur de la tête que l'anglais esquiva de justesse mais il fût quand même blessé à l'épaule gauche. 1 partout pourrait-on dire alors. Le combat était définitivement lancé, pas de round d'observation. L'anglais voulait en finir le plus vite, il s'était rendu compte que Lavois était très agile et rapide et certainement plus endurant. De plus la blessure à l'épaule l'empêchait de se servir correctement de son bras gauche...
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #7 le: 24 Février 2009 à 16:20:08 »

          Malgré la pénombre leurs yeux scintillaient de rage de vaincre, les échanges étaient rapides précis mais très peu blessaient...Les premières blessures à la jambe pour Lavois et à l'épaule pour l'anglais étaient les plus importantes, et commençaient à réellement se faire ressentir dans les mouvements des deux combattants...Lavois ne put alors s'appuyer sur sa jambe et mis un genou à terre, et se rattrapât également avec sa main gauche...En relevant la tête  il vit de justesse l'anglais profitant de cette faiblesse pour s'élancer sur lui afin de lui donner le coup de grâce.  Lavois eu alors le réflexe de tendre son épée vers l'avant, heureux réflexe car l'anglais ne pouvant s'arrêter ne put l'éviter, l'épée lui traversa la poitrine. Sous le choc Lavois lâcha son épée et fut écraser par le poids de son ennemie qui dans un dernier souffle tenta en vain de donner un coup d'épée au français sans succès.
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
JackTheRipper
Messages: 1864

*****
homme de la mer
1er au général du 01/03/09 au 08/03/10


Karma: 105
Hors ligne Hors ligne
Vainqueur du Tournoi 24H/30 tours 1.5M


Voir le profil Voir les Trophée(s)/Récompense(s)
« Répondre #8 le: 08 Juin 2009 à 22:37:31 »

Lavois, après un petit laps de temps, pu se relever, l'anglais était bien mort. Il retira l'épée du corps inanimé et la remit à sa taille. Le vide se fit alors dans sa tête, sa vengeance était assouvie mais que faire maintenant. Le mieux était de s'éloigner de là le plus vite possible et de reprendre le navire. Mais Lavois n'eut le temps de faire que quelques pas avant d'être intercepté par une personne. C'est cette fameuse personne qui l'avait suivie depuis qu'il avait retrouvé l'anglais. Lavois était blessé et pas en état pour se battre dans un nouveau combat où fuir ne serait même pas envisageable. C'est alors qu'il se passa quelque chose d'inattendu. L'homme parlais français et expliqua à Lavois que lui aussi cherchais un moyen de se venger de l'homme qui gisait encore quelques pas en arrière, en effet il avait également subit les malversations de l'anglais. Après quelques paroles les deux hommes se dirent qu'il fallait partir d'ici avant que le port soit bloqué pour rechercher le meurtrier. Lavois proposa d'emmener l'homme jusqu'à son prochain arrêt. Celui lui parla de l'ile d'eustache où il pourrait repartir tranquillement, et où lavois et son équipage pourraient faire des provisions s'ils en trouvaient pour ensuite s'éloigner de ces îles où bientôt il sera risqué d'y trainer. Lavois n'était pas en état de réfléchir, et accepta l'offre, surtout que grâce à cet homme il allait pouvoir partir d'Antigua plus facilement. La chance était du coté de Lavois ce soir, l'homme comme convenu l'emmena au port sans aucune autre anicroche avec qui que ce soit.
Lavois vu Mr Ders qui attendait avec impatience. Lavois lui dit qu'on embarquait avec un homme de plus, qu'il fallait faire route vers Eustache et qu'un médecin ou quelqu'un s'y approchant devait venir. Mr Ders pris le contrôle du navire, donna les ordres adéquats, dit qu' il fallait partir le plus vite possible et "sans faire de vague", et que le pseudo-médecin de bord aille voir le capitaine dans sa cabine pour soigner sa blessure. Mr Ders fit également courir le bruit que Lavois avait tué l'anglais. Une fois sorti du port, l'équipage pu exploser de joie pendant un court instant et se mit à regarder l'horizon en se demandant qu'elle nouvelle aventure allait leur tomber dessus.


                           FIN DE "LA VENGEANCE DE LAVOIS"


 
Journalisée

"Que ce soit la gloire, l'honneur ou l'argent, chacun se bat pour acquérir ce qui lui manque!"
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.173 secondes avec 22 requêtes.