18 Octobre 2019 à 23:16:15 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Taverne  (Lu 24943 fois)
victormcbernick
Messages: 407

****
bon marin

Karma: 13
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #15 le: 28 Novembre 2010 à 18:23:08 »

Sprat se rendit compte qu'il avait peut-être un peu exagéré, mais il était trop tard pour faire demi-tour, il lança le dé...
Six, six, six
Le premier dé s'arrêta sur un six, le second tourna sur lui-même, semblant faire durer le suspense, finalement il s'arrêta sur le...cinq
Et zut, bon je dois y aller, je vous laisse salut
Il souria et voulut sortir, mais les hommes lui bloquaient l'entrée...
Héhé, je plaisantai, nous avions bien dit dix pièces hein? tenez en voila vingt, au revoir...
Il sortit en regardant les pirates, et trébucha plusieurs fois avant de trouver la porte...
Journalisée

scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #16 le: 28 Novembre 2010 à 18:47:51 »

L'un des pirates prit les pièces.
-Ha sortit de sa bouche, presque estomaqué par le gain.
- Revenez jouer quand vous voulez. Cria Azraël à l'intention de l'homme qui partait trébuchant. Mes amis ce soir sera un vrai repas! Tavernier donne nous de la bête qui rôti dans la cheminé et aussi un soupé.
- Et de quoi boire! Rajouta Timothé en levant son gobelet.

- Gentlemen. Annonca Thibaut. Je passerais la nuit avec une autre compagnie, mais toute aussi plaisante. Il attrapa la demoiselle par la hanche. Elle eut un petit rire, n'ayant pas compris ce qu'il venait de dire.
Excusez moi mais Lord Beckett, chevalier de l'ordre de la jarretière. Cela fit rire l'assemblé, il partagea un regard complice avec ses amis et partit.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #17 le: 29 Novembre 2010 à 18:52:56 »

une heure était passée, le "festin" que s'offrait la troupe avait fait partir quelques personnes, car trop pauvre pour les convier à leur fête et trop bruyant pour ne gêner personne mais aussi trop armés pour qu'on leur fasse la remarque, surtout à la sobriété de certains.

Timothé, se tenant à la table par le biais d'une bouteille le regard vide et perdu commença avec son drôle d'accent irlandais à parler.

- Mais... Je peux vous demander un truc? Si genioabdeb de bateau est huhdiueh avec jdeihujbg alors je dis pas que le monde est plat. Le mousse, william se regardèrent un instant avant d'éclater de rire.
- J'en sais rien mais peut être. répondit Azraël qui lui même commençait à sentir le tangage venir.
- Plus important, comment on va trouver ces rats à chasser sur l'île? Demanda gravement Franck dont la passion du maniement du fusil et la chasse ne le portait pas toujours sur l'alcool, enfin pas en territoire inconnu.
- J'avoue que les pirates des bermudes ne nous sont pas connus et vice versa, ce qui fait qu'ils nous trouveront pas. Annonca fierement Azraël comme ayant trouvé la solution à un problème.
- Ils ne nous cherchent pas imbécile! tonna Hanz.
- you're right Doc.
- Va falloir en trouver un et le taper jusqu'à ce qu'il nous conduit aux autres. Et là ce sera que le début du massacre. Fit  Arnold écrasant son poing dans sa paume, le regard cruel.

Deux hommes d'une autre table se levèrent et partirent, on rappela la tavernier pour qu'il reserve de sa soupe dans les écuelles de bois. Le produit chaud et fumant, où flottait un morceau de lard offrait aux narines un doux parfum de bon repas.*
L'homme aux corps totalement recourt pourtant une cagoule s'exprima, un son presque continu et marmonnant sortit. Franck hocha de la tête et dit.

- Il a raison. Autant tenter de se mêler à eux sans soucis et de là agir!
- Ouaip c'est ce que j'ai compris! Les plus frappés de troupe par l'alcool, le Doc, Thomas, Azraël et Timothé regardèrent avec de grand yeux les deux hommes à côté du drôle aux vêtements amples.
- On fait le profil idéal de pirate!
- Le cris pas trop fort Jean! Grogna thomas. autant pour mes oreilles que pour la discrétion.

Il en était convenu après une conversation à voix basse qu'il fallait la jouer discret. Alors que dehors le soleil diminuait et la pénombre grandissait, la tavernier alluma le lustre au dessus de la salle principale. il y avait peu de monde et la troupe allait s'y soustraire.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #18 le: 01 Décembre 2010 à 19:12:47 »

suite de http://forum.ageofseadogs.com/index.php/topic,3020.0.html

William était entré dans la taverne à cette période encore calme. Il monta à l'étage, leur combat ne semblait pas avoir été remarqué...

Un étroit couloir coupait l'étage en deux et était bordé de porte, éclairé par deux bougies, l'une sur une coupe de bronze juste au dessus de l'escalier pendant accrochée au plafond par de fines chaines, l'autre posé sur un rebord au milieu du couloir.
Il écouta à une porte, aucun bruit, se risquant d'ouvrir il constata que dans ce décor sobre et rustique il y avait personne, de même sur celle en face.
Posant son oreille sur le bois de la second porte il entendit des ronflements. Il voulut ouvrir la porte mais elle était fermée. des rires féminins attirèrent son attention sur la porte à côté. Ecoutant un instant, la femme n'était pas seule.


Mais vous êtes malade! l'accueillit alors que la femme cria de peur.
- Excusez moi je me suis trompé! Il leur fit une révérence et continua. Il trouva la porte de De Brest par hasard quand ce dernier l'ouvrit et vit William en position de regarder à travers un trou qui se trouvait dans la porte. L'assassin nu, grand et musclé, un regards sombre posé sur William qui se sentit gené et petit mais pas assez pour se cacher.
- J'espère que tu as une bonne raison d'être ici!
- Ouaip Répondit l'anglais dans sa langue après avoir réouvert les yeux surpris de ne pas avoir recu de coup. L'utilisation de sa langue fit comprendre à Thibaut que la raison était valable, changeant de ton il fit entrer son compagnon et referma la pièce sur le coup. william salua la femme nu, qui cachait son corps sous le draps, mais le fort relief du torse permettait de deviner une forte poitrine.
- Qu'est ce qui t'ammenes ici? Et je te fais pas les présentations car tu resteras pas avec nous... william ne put s'empêcher un soupir, dommage...
- On a eut une altercation avec les pirates des bermudes!
- quoi attends! une altercation.
- Une embuscade. Non aucun blessé chez nous. Répondit william en devançant son ami. Mais ils nous ont attaqués parce qu'on veut leur penser la corde au cou. Ils le savent.
- Mademoiselle je vous excuses mais nous arrêterons ici notre relation. Le travail m'appelle. La fille souriante se rhabilla, déshabillée du regard pour les deux hommes, alors que Thibaut lui même remettait son froque et sa chemise de soie blanche. Quand la femme aux cheveux brun clair sortit Thibaut referma la pièce.
- Hein? non je n'ai rien a payé! Moi je ne vais pas voir les catins, je voles la vertu des dignes femmes!

William prenant place sur le lit expliqua la situation à son ami, pendant ce temps ils entendirent un vacarme dans la salle commune, haussant les épaules et continuant de parler ils créèrent un plan.
- Donc comme moi ils ne me connaissent pas où alors que mes états de service et toi tu dis que non, on va former un groupe pour infiltrer leur base et agir de l'intérieure. Le renseignement est un travail délicat mais vital, il pourra permettre à Azraël et les autres de prévenir anonymement s'il le faut les autorités.
- Elles sont corrompues plutôt tenter un corsaire! Déclara William pour manifester son désaccord.

Thibaut alla à la fenêtre et alluma sa pipe, crachant lentement la chaude fumée il se retourna après un moment de silence, un grand sourire au visage.

- Il est temps pour Bill Mac'Ogarn de rentrer au service des pirates des bermudes!
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Flint
Messages:
Invité

« Répondre #19 le: 20 Février 2011 à 08:55:47 »

Jeff Scottson entra dans la taverne.
Il alla jusqu'au comptoir et demanda du rhum.
Il le but d'une traite, puis s'éloigna : il avait bien envie d'en redemander encore, mais il ne devait pas : il n'était pas là pour ça.
Alors il se dirigea vers une table où trois personnes discutaient.

" -Salut, les gars.
-'lut, répondit l'un d'eux.
-Dites, heu... Vous faites quoi, ici ?
-Nous, rien. Mais toi, vu ton allure, tu dois être un pirate.
-Effectivement. Et si vous faites rien, vous devez pas être riche, si ?
-Tourne pas autour du pot. Oui, on est intéressé. Mais à quatre, tu penses vraiment qu'on peut faire ce qu'on veut ?
-Oui. Parce qu'on va pas s'attaquer à trop gros, au début. Déjà, si vous connaissez des amis qui seraient intéressés aussi, on commencerait à plus de quatre ; je peux moi-même chercher quelques " cibles ", et on pourrait commencer à une quinzaine d'hommes. Ca vous dit ?
-Hum... Qu'est-ce que vous en pensez, vous ?
-Ca peut le faire, tout le monde est passé par là...
-OK, on est tes hommes. Mais je ne sais pas si ce lieu est le meilleur possible pour discuter de ça. On se voit dans une heure, en face ?
-OK. A tout-à-l'heure, alors. Moi je pars, il vaut peut-être mieux qu'on nous voit pas trop ensemble. "
Puis il s'en alla.
Journalisée
nicolas001
Messages: 1251

Journaliste
*****
homme de la mer
IN VINO VERITAS


Karma: 12
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #20 le: 05 Juin 2011 à 14:28:01 »

Précédemment : http://forum.ageofseadogs.com/index.php/topic,3168.msg87464.html#new

Le Golden Ship accosta sur l'île dans la nuit.

- Je vais à la taverne, restez ici et transportez la cargaison de la caravelle sur notre navire.
- Bien capitaine, soûlez-vous bien !
Arrivé devant la taverne, il poussa la porte et entra.
- Hail Ho matelot ! C'quoi ton p'ti nom ?
- Ecoute pirate, je recherche un dénommé Henry Jkaria.
- HJ ? Ah oui, il doit être la-bas, au fond d'la taverne !
- Merci  à toi !
Le capitaine Ravalo alla jusqu'au fond de la taverne et vit un homme avec un chapeau seul, sirotant une chope de rhum.
- Que me voulez-vous ?
- Un second.
- Hery ? C'est toi ?! Sacrebleu !
- Hé oui, qu'est-ce tu d'viens alors ?
- Moi ? Je me soûle chaque nuit dans c'rade, et toi ?
- Je me fais appelé le capitaine Tueur de Cartman.
- Ah, c'est toi alors qui a coulé deux caravelles et un navire de commerce espagnol ?!
- Comment tu sais ?
- Les nouvelles vont vite ici tu sais, que me veux-tu alors ?
- Je veux que tu deviennes mon second sur mon navire !
- La piraterie, hein ? Ca me changera de ce toit, j'accepte volontiers !
- Allez, viens ! Je vais te présenter à mon équipage.
Les deux hommes sortirent de la taverne, et foncèrent sur le Golden Ship.
- Mes amis, voici mon second ! Henry Jkaria !
- Héhé, bienvenue parmi nous !
- Nous levrons l'ancre demain à l'aube, pour l'instant profitez bien de cette soirée !

Suite :
« Dernière édition: 05 Juin 2011 à 14:31:56 par nicolas001 »
Journalisée

En activité depuis 2008.
Sir Nicolas d'Alton, de Grey à bord du HMS Prince of Wales.
Membre des Lancaster's Lions.

« De gueules au lion d'or. »
Pages: 1 [2]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.573 secondes avec 22 requêtes.