08 Août 2022 à 11:53:35 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1] 2 3 4 5 6 ... 11
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un avenir... Oui, mais à quel prix ?  (Lu 68614 fois)
Talisca
Messages: 701

*****
voyageur des mers
Liberté, mon seul pirate !


Karma: 32
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« le: 17 Janvier 2008 à 21:36:59 »

Quand le "Sillage de l'Ange Noir" apparut aux habitants de St Barts comme un point minuscule à l'horizon, l'aube se  levait à peine sur l'île. A bord pourtant, on s'affairait déjà avec ardeur. Mélissande pointa du doigt le sommet de l'île qui surplombait les flots.

- "Le morne Vitet, est-ce bien lui ... ?"

Thisbé s'approcha :


- Evidemment seconde d'eau douce, elle sourit, Un jour viendra où aucune île de nos vastes caraïbes te seront inconnues.

La capitaine tourna les talons, laissant Mélissande observer à son gré les côtes qui s'approchaient... On accosterait bientôt.
Journalisée

La mort est le commencement de l'immortalité...
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #1 le: 17 Janvier 2008 à 22:01:14 »

Selon le plan, Jack fit accoster au large les bateaux. L'équipage déçu de ne pas pouvoir débarquer eut tout de même droit a des heures de "détente" et une ration de rhum.
Toujours conformément au plan, il s'habilla en serviteur qui par magie cachait sa tête, pratique fait de temps a autre quand les noble pense que la tête de leur serviteur devait être cachait. Il passa les portes sans trop de problème, puis se dirigea vers le port. Il chercha le navire désirer, et finit par le trouver.
Journalisée
Elisa
Messages:
Invité

« Répondre #2 le: 17 Janvier 2008 à 22:03:11 »

Sur la plage de l'île, se baladait Elisa, solitaire, pensive, elle desinait, a l'aide de ses pieds d'étranges signes dans le sable encore humide de la précédente marée haute... Probablement des signes vaudous y était illustré avant d'être mangé par la mer qui, des va et viens de ses vagues mouillait les misérable bottes usé et trouée de la tribade... Au loin, où plutot non loins de là, là bas sur les flot éternel, une silouette noir avançait tellement vite, les voile gonflé d'un voilier, un grand voilier, certainement pas un sloop, telle le ceinture d'Orion de la jeune femme...

La main servant de visière contre le soleil qui se levait, tout en bas du ciel, elle resta fixe devant l'ombre... Qui va certainement accoster sur cette île même, mais... Cela fesait longtemp qu'Elisa n'avait guerre vu personne, isolée dans ce coins perdu, mare de la mer, peu être cela lui rappellait de... Mauvait souvenir, des souvenir passé, des souvenir... Qu'elle ne voulait plus retrouver, qu'elle ne voulait plus y repenser...

"S'en est de trop... Peut-être faudrait il s'instaler ici, et puis, voila..." "Peut-être faudrait il que je retourne en Allemagne sous un autre nom, où en Angleterre avec "Silverblade" parti depuis deja trop longtemps"...

La femme fustrée ou tout simplement en manque d'affection ne cessait de pensée ce genre de phrase inutile... Se secouant la tête, elle fini de faire d'inutile dessin dans le sable et d'un pas décidé, elle se dirigea vers la ville... Vers une taverne de preferance...
Journalisée
Mongoose
Messages:
Invité

« Répondre #3 le: 18 Janvier 2008 à 05:56:18 »

Silk faisait une partie de dès avec trompe la mort.

Lors de la tempête, Silk se blessa.
Le prôblème lorsque l'on est inexperimenté et perfectionniste, c'est que l'on veut pouvoir tout contrôler. Silk lui, ne voulait que se rendre utile partout en même temps et aider tout le monde.
Hors, une des règles les plus importantes dans la marine sont les rôles.
N'ayant pas de résponsabilitées spécifiques, il traversait le navire de tribord à babord et de haut en bas.
Une erreur qu'il ne commetra pas une nouvelle fois mais qui aurait put lui couter la vie.

Alors qu'il remontait dans la mature pour border une voile qui faseyait, la fatigue entraina un manque d'attention et il ne vit que trop tard une écoute lui fonçait droit dessus, le percutant et lui faisant faire un beau plongeon de plusieurs mètres.
Lors de sa chute, il réussit à se ralentir en s'agrippant à une drisse mais réussit surtout à se brûler, pour finir par atterir sur le pont. Sa souplesse et sa robustesse lui permirent d'éviter une fracture ou pire mais il se retrouvait avec une tandinite à la cheville, une main droite légerement brûlée, et un ennuis insuportable.

Il s'était trainait tant bien que mal avec un peu d'aide jusqu'à l'endroit où Trompe la mort s'activait.
Après de brèves presentations, quelques excuses au sujet d'un pied, de quelques soins, de beaucoups de moralisation de la part de Thisbé... et d'une cigarette,

Silk aprenait les rudiments du jeu de dès avec son nouvel amis qui prenait un malin plaisir à ne pas lui faire de cadeaux lorsqu'on vint les prevenir que Saint Barts était en vue.
Les deux hommes levèrent la tête et se regardèrent de conserve,


-C'est à ton tour, dit Silk avant de se replonger dans la partie
Journalisée
Talisca
Messages: 701

*****
voyageur des mers
Liberté, mon seul pirate !


Karma: 32
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #4 le: 18 Janvier 2008 à 22:40:00 »

Trompe-la-mort avait jetté à Silk un regard perçant qui avait furtivement disparu de ses pupilles fauves. Il répondit tout simplement en jettant les dés, mais il ne prit pas garde au résultat, trop occupé à observer le rivage qui s'approchait. Les femmes s'empressaient déjà. Thisbé donna quelques ordres rapides et alla s'installer près de la timonière, prête à lui indiquer, si besoin, une manière habile de pénétrer dans le port.
La capitaine réfléchissait, laisser le navire au port... Etait-ce une bonne solution ? N'aurait-elle pas du faire pareil que Jack... ? Non, pensa-t-elle, non ce geste aurait éveillé les soupçons et elle n'avait à rien à craindre du gouverneur de St Barts.
Une fois le navire arrivé à quai, Thisbé donna carte blanche aux femmes, demandant quand même à Mélissande de rester à bord en compagnie de certaines : peut-être faudrait-il appareiller rapidement, trop pour attendre les matelotes ayant quitté le bord du "Sillage". Après cela, la rouquine vit apparaître Jack. Celui-ci s'approchait du navire : méconnaissable et dans un accoutrement tel que Thisbé eut un éclat de rire intempestif. Il ne ressemblait plus du tout au fier et ténabreux capitaine qu'elle avait connu...
Journalisée

La mort est le commencement de l'immortalité...
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #5 le: 18 Janvier 2008 à 22:48:54 »

Jack regardait Thisbé, puis monta sur le navire. Son déguisement était tel qu'une des sentinelle ne voulut pas le laisser passé, et elle le reconnut ensuite grâce a ses méthode de combat!
Il monta sur le navire, et avant que Thisbé puis ouvrir la bouche, il se dirigea vers la cabine de Thisbé, ouvrit la porte et invita Thisbé a entré dans sa propre cabine!
Pendant ce temps, Totus déguisait en bourgeois espionner la garnison de très loin, essayant de savoir combien de gardes contenait la garnison.
Journalisée
Talisca
Messages: 701

*****
voyageur des mers
Liberté, mon seul pirate !


Karma: 32
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #6 le: 18 Janvier 2008 à 22:54:49 »

THisbé était soufflée, à tel point qu'elle murmura :

- Faites comme chez vous !

Cette réplique acerbe et sournoise ne fut pas relevé, et elle la jugea bientôt puérile, aussi préféra-t-elle enchainez directement sur un autre sujet :

- Votre affublement vous vas à merveille... J'ai hâte de voir "monsieur votre frère".

Elle sourit, laissant s'épanouir son rire avant de reprendre :

- Bon, avez-vous idée de la manière dont nous allons nous y prendre ou est-ce moi qui planifie, auquel cas les évènement seront plus improvisés ?
Journalisée

La mort est le commencement de l'immortalité...
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #7 le: 18 Janvier 2008 à 23:04:01 »

Jack sourit, puis entra dans la cabine, ou il s'assit dans le siège habituelle, et chercha du regard une bouteille de rhum. N'en trouvant pas, il sortit de son sac une bouteille et 2 verres. Il se versit un verre et un verre a Thisbé, toujours sans répondre.
Il but une longue gorgé puis fixa Thisbé, puis parla:

  -Bon, primo, une question: va t-on me fouiller? Et si oui, pourriez vous prendre avec vous mes armes?

Il regarda ses habits... ils se trouvaient vraiment... comique! Mais vivre n'avait pas de prix, et le ridicule ne tue pas!
Journalisée
Talisca
Messages: 701

*****
voyageur des mers
Liberté, mon seul pirate !


Karma: 32
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #8 le: 19 Janvier 2008 à 22:54:12 »

Thisbé avait sourit et s'était assise près de Jack.

- Ce ton sérieux vous va bien mal, Jack...


La capitaine avait dit ses mots au vue de son accoutrement. Elle mit un temps à répondre à la question du capitaine.

- Ils vous fouilleront, c'est évident. Mais, quant à moi je ne suis pas sure d'échapper à leur inspection... En disant cela, elle planta un coutelat dans la table.
Il le faudra pourtant... Effectivement, donnez-moi vos armes.
Quant à vos hommes, sont-ils prévenus qu'un combat sera peut-être nécessaire... Du moins pour prendre la fuite si nos négociations venaient à être plus difficile que prévu...
Journalisée

La mort est le commencement de l'immortalité...
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #9 le: 20 Janvier 2008 à 21:21:39 »

Jack regarda un temps par la fenêtre, le soleil commençait a se coucher. Il réfléchit, puis commença a ôté ses armes, d'abords son long pistolet fixé dans son dos, puis son sabres, il enleva aussi: 6 pistolets, 10 petite lames,2 poignards, encore 3 couteaux sortit et caché un peu partout sur lui et même une grenade!
Il sortit ensuite de son sac une corde, 2 long couteaux, puis dit a Thisbé:

  -Prenez ce que vous estimerait être indispensable... et évidemment que mes hommes sont prévenus... je les fait entrer par dizaine tout les 20 minutes 3 heures...

Totus profita de la nuit pour ce glisser dans la caserne, une fois dedans il se dirigea sans se faire voir dans la réserve d'armes et mouilla la poudre. Bien renseigner, il utilisa un souterrain pour aller au fort.
Journalisée
Talisca
Messages: 701

*****
voyageur des mers
Liberté, mon seul pirate !


Karma: 32
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #10 le: 20 Janvier 2008 à 22:06:52 »

La capitaine avait regardé amusée Jack se débarrasser de ses armes. Il y en avait une quantité formidable ! Elle ne portait sur elle que la moitié des armes que Jack avait posées sur la table. La capitaine s'empara du pistolet, du sabre, de l'un des poignards, et parvint à dissimuler les trois couteaux dans les replis de ses vêtements.

- Tant pis pour le reste... Bon, il est temps d'y aller cher ami.

Thisbé s'empara du verre de rhum qu'elle n'avait toujours pas touché, le but cup sec et tourna les talons, suivit de Jack. Une fois sur le pont, la rouquine donna ses dernières recommandations. Mélissande, Silk et Trompe-la-mort était informés de l'expédition de Thisbé et étaient près à secourir leur capitaine en cas de danger ou de faux pas de sa part.
La blonde aux yeux d'azur regarda longtemps s'éloigner sa capitaine avant de se tourner vers les deux hommes qui, après l'abordage, avaient repris leur partie de dés.
Thisbé et Jack quant à eux, s'étaient enfoncés dans la foule d'où s'échappaient rires et paroles incongrues. Bientôt, le palais du gouverneur leur apparut. Il était haut et imposant, mais paraissait sensiblement moins luxueux que ceux des autres îles que la capitaine du "Sillage" avait eut à visiter... C'est donc sans hésiter ni appréhender quoi que se soit que la capitaine pénétra dans l'enceinte du batiment...
Journalisée

La mort est le commencement de l'immortalité...
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #11 le: 23 Janvier 2008 à 15:56:16 »

Ils entrèrent dans le palais, et demandèrent une audience. Le palais était petit, mais il semblait riche. On leur dire d'attendre dans une salle, moins luxueuse, bien que meublé... et gardé par 2 gardes devant la porte
Il s'assirent, et attendirent, pas longtemps, mais assez pour prévoir un éventuelle plan. 5 minute s'écoulèrent, puis 4 gardes arrivèrent, armé. Thisbé et son "serviteur" était les seuls, et les gardes en déduisirent que ces personnes voulait voir le gouverneur, Ils s'adressèrent à Thisbé:

  -Vous permettez qu'on fouille votre esclave?
Elle faillit protester sur le nom "esclave" mais un clin d'œil de Jack l'en empêchât:
  -S'il le faut...
Ils fouillèrent, et ne trouvèrent rien, mais passèrent des menottes autour des poignets de Jack:
  -Qui sait ce qui peux se passer dans la tête de ces machins... dit un des gardes pour expliquer à Thisbé.
Jack ne broncha pas, et Thisbé trouva mieux d'en faire autant!
Les gardes, séduit par la beauté de la femme, ne la fouillèrent pas. *A ces hommes ce croit superieur au esclaves et ne sont pas foutu de résister a une femme!* furent les pensé de Jack.
On les conduisit a une porte, puis on les laissa entrer, le gouverneur derrière son secrétaire attendait les visiteurs...
Journalisée
Talisca
Messages: 701

*****
voyageur des mers
Liberté, mon seul pirate !


Karma: 32
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #12 le: 23 Janvier 2008 à 16:32:38 »

L'homme portait une de ces perruques blanchâtres que Thisbé éxécrait et avaient aux lèvres un sourire satisfait. De ses yeux porcins et ridicules il observa les visiteurs, puis, ayant reconnue la capitaine du "Sillage", l'invita à s'asseoir.

- Vous revenez sur nos côtes très chère.

Pareille considération pour une femme de son espèce était bien rare : les gouverneurs mérpisaient leurs corsaires encore plus si c'étaient des femmes. Certain même ne s'affectaient pas de voir l'un de leur serviteurs marins pendre au bout d'une corde. Le "très chère", que le gouverneur venait de prononcer paraissait annoncer une fin heureuse à l'entreprise des deux pirates. L'homme en perruque continua :

- Vous tomber à merveille j'ai une mission de la plus haute importance à vosu confier.

Thisbé hésita à l'interrompre mais privilégiant la flatterie et la soumission afin de mieux arriver à ses fins. Elle attendit alors qu'il lui explique en détails l'opération qu'elle devait mener à bien. Quand il eut finit de lui exposer tout cela s'agitant perpétuellement, dépensant son énergie en milles geste frénétiques, il se rassit et elle déclara alors :

- Que retirais-je de cette opération ? Et quelle part des biens dois-je vous fournir ?

-Comme d'habitude...

La capitaine hésita une nouvelle fois.

- Voilà un marché. A travers mes longues épopées en mer durant lesquelles jamais  je ne trahis ni la couronne ni le vénéré roi de France, de nombreuses rencontres s'exposèrent à moi.

- Finissez ! Le gouverneur éxpédia d'un geste vif les dernières paroles de Thisbé. Allons-donc, très chère, exposée moi tout de suite votre requête ! je ne saurais souffrir des récits atroces que vous contez, vous, gens de la mer.

- Cette requête est simple, j'accomplis la mission que vous m'avez confier en retour de quoi vous offrez à un homme, sous ma protection et mon commandement, une lettre de marque française. Il sera devenu alors un fervent serviteur de votre couronne. Qu'en dites-vous ?

Le gouverneur se leva :

- Mais j'ignore jusqu'au nom de cet individu ! La drole demande que vous me faites là ! Qu'est-ce qui peut me garantir qu'il ne trahira pas ma nation !

- Moi : je vous l'ai dit !

Le gouverneur essuya d'un mùouchoir de soie son front suant et se rassit à nouveau...



Journalisée

La mort est le commencement de l'immortalité...
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #13 le: 24 Janvier 2008 à 20:01:18 »

Jack resta silencieux tout le long et quand il semba que ce soit a lui de parler, c'est a dire quand il voulu des précisions sur lui. Il s'assit sur une chaise luxueuse, et lui faisait un peu tache avec son habit...
Le gouverneur faillit protester, mais le regard du gouverneur et du capitaine se croisèrent, et le gouverneur ferma la bouche. Heureusement pour son confort, les mains de jack était attaqué devant lui, et pas dans son dos!
Ses seul parole furent:
  -Je vous serez loyale... Tans que ma suzeraine le sera...
Puis il attendait que Thisbé réponde a la question du gouverneur; qui est cette esclave méritant une lettre de marque?
Journalisée
Elisa
Messages:
Invité

« Répondre #14 le: 25 Janvier 2008 à 12:20:49 »

Un peu plus loin, dans la ville même, une ombre fut projeté de la taverne, Elisa venait d'être virée de la taverne là où elle venait de séjourner quelques heures...

- Et ne revient pas remettre les pieds ici salope!!!

Hurla le tavernier à la femme étalée sur le sol...

- Heinnnnn...

Marmona Elisa... Tout en se relevant difficilement elle entendit la porte claquer derrière elle, ce fut un bruit insupportable...

- Gnmmmm... Moins... Moins fort s'il vous plait...

Chavirant une fois à droite une fois à gauche dégueulant à terre, marchant complètement saoul dans la fraiche nuit de la guadeloupe, enfin marcher, si ce n'est pas trébucher par moment.

- Merrrrrrrdeuuuuu... Suis où je suis?...

Se demanda la femme... Elle jeta un coup d'oeil à sa droite puis à sa gauche.

- A tribord rien mon capitaine... A bab... Une maison?... Vont ptète me direuuu où suis?...

Elle accourut, trébucha, fit un culbute sur elle même pour réussir à se remêttre debout, on vit tout de suite la satisfaction de la femme...

- Ho une cascade... Ho je suis trop forte!

Dit elle en se relevant, elle arriva devant le bâtiment, sans hésiter, la femme grimpa sur les fenêtre pour voir qu'es-ce qui se passait bien à l'intérieur... Du bâtiment, qui n'était rien d'autre que la maison du gouverneur...

- "Nutte" ... Pourquoi ils ont fait de si grande fenetres?... Alors, il y a qui?... Y a quelqu'un?... Heu... Alors... Mmmm une zolie femme... Un... Un... Un gars... Et un travesti... Vu qu'il est bien habillé et... Maquiller... On dirait Silverblaiiideu gentil-homme de fortune... Ha ha... Heu... Beaurggggg...

Elisa vomit à terre avant de tomber du bord de la fenêtre en hurlant... HAAAAaaaaaaa...

- Aïeuuuuu...
Journalisée
Pages: [1] 2 3 4 5 6 ... 11
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.083 secondes avec 22 requêtes.