08 Août 2022 à 13:15:55 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: [concours rp n°4] Invasion  (Lu 2696 fois)
Arthurius
Messages: 41

*
matelot de seconde classe

Karma: 2
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« le: 19 Septembre 2010 à 19:29:18 »



Quelque part dans une base souterraine...

Trois hommes se tiennent devant un écran qui grésille, des gouttes de sueur perlent sur leur front, la tension est palpable...

Un homme arrive dans la pièce:
-Est-ce qu'on a reçu un signal?

-Toujours rien monsieur... Ah! Attendez!

En effet, un emission sonnore de très mauvaise qualité fut captée...
-(bchzt - chzt) Perdu trois... (bchzt - chzt) ...demande aband... (bchzt - chzt) ...mission... (bchzt - chzt) ...suis près... (bchzt - chzt) ...base... (bchzt - chzt) ...ouvrez La p...  (bchzt - chzt) ...tendez... (bchzt - chzt) ...ais! AAAAHHH !!!

A ce moment tous les appareils se remirent à fonctionner, de la caméra, jusqu'a l'image thermique en passant par le radar et les capteurs sismiques. Pour finir le capteur de radiations s’emballa…

Sur l'écran on voyait juste une espèce de liquide verdâtre, projetée contre la caméra, qui lacha quelques secondes après. L'imagerie thermique affichait des températures de plus de 782°C. Les capteurs sismiques enregistraient des perturbations répétées et identiques. Le radar montrait des centaines d'objets sur le sol, allant d'environ un mètre jusqu'a plus de quinze mètres, tous en rang et avançant inexorablement, et enfin le capteur de radiations avait dépassé sa limite...

Puis tout à coup plus rien. Tous les appareils sautèrent, et le souterrain fut plongé dans le noir le plus total.

Un homme murmura alors:

-Grands dieux...
Journalisée
Arthurius
Messages: 41

*
matelot de seconde classe

Karma: 2
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #1 le: 19 Septembre 2010 à 21:13:28 »

Le petit groupe resta silencieux un moment, lorsu'un bruit sourd se fit entendre, il provenait de la surface...

-Qu'est-ce que c'était?
-Surement la première porte blindée... Il en reste deux autres, mais à mon avis elles ne tiendront pas bien longtemps.
-Messieurs, ce fut un privilège de travailler avec vous.

Les hommes se mirent debout la main sur le coeur, et chantèrent l'hymne national de leur patrie. Un second coup sourd retentit.

-C'est pour bientot, ravi de vous avoir connus.

Un murmure d'approbation parcouru le groupe.
Le meme homme continua:


-Mais on ne se laissera pas prendre sans résistance! Que tout le monde sorte son arme, et la pointe vers le couloir, et on leur montrera ce dont on est capable, et que ces choses sachent que tant qu'il y aura des hommes, elles ne connaitront pas le repos !  .... Capitaine si vous avez votre emetteur, enclenchez l'autodestruction de cette base.

-A vos ordres.

Le militaire sortit un petit appareil de sa poche, y entra un code et quelques commandes, puis détruisit l'appareil d'un coup de pied.

-Au moins l'autodestruction ne sera pas désactivée à partir de cet appareil.

Un dernier écran s'alluma, et montra le compte à rebours: 00.05.00

Troisième coup sourd. Le groupe entendais maintenant le cliquetis confus du langage de ces créature.
-Armes pointées sur le couloir!

Tout le monde exécuta cet ordre. Les membres du groupes étaient sereins, ils attendaient le signal, le signal de leur mort...

_00.04.00_

C'est alors qu'un créature apparut dans un nuage de vapeur dense et blanche. Le groupe eu à peine le temps de réagir, quand le monstre tripode d'environ deux mètres émit un sifflement à peine audible. Son énorme boite cranienne semblait s'illuminer. Les hommes ne purent pas tirer, leurs doigts refusant d'appuyer sur la gachette...

Les humains avaient les yeux vides... Ils n'étaient plus maitres de leurs corps, mais étaient toujours conscients... Ils pointèrent leurs armes les uns sur les autres, et tirèrent tous en meme temps. C'est à ce moment qu'ils reprirent le controle de leurs corps.

_00.01.32_

La créture se tourna vers l'écran, et vit le compte à rebours, le comprenait-elle? Dans tous les cas elle ne put le désactiver. La base s'autodétruisit, anéantissant toute forme de vie à l'intérieur. Cependant, les envahisseurs étaient nombreux, trop nombreux pour que l'humain reste maitre de la planete...

Le règne de l'Homme s'est terminé à cet instant
« Dernière édition: 19 Septembre 2010 à 21:15:03 par Arthurius »
Journalisée
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.033 secondes avec 21 requêtes.