06 Décembre 2022 à 07:57:50 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: 1 2 [3] 4 5
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: la Quête de la Corne d'Abondance (suite)  (Lu 68776 fois)
Vimeu
Messages: 942

*****
voyageur des mers
Homme libre, toujours tu chériras La Mer.


Karma: 72
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #30 le: 21 Mars 2012 à 22:08:21 »

Le vieux capitaine s'était fait attaché à la barre. Il avait déjà connu des tempêtes de cette violence. Le ketch naviguait par grand foc seul. Il avait envoyé Tranche Montagne border celui ci. Malgré sa force ce ne fut pas une mince affaire. En revenant de cette manoeuvre une déferlante l'emporta. Il eut le réflexe d'attraper un bout et après un bain forcé réussit à se hisser à bord.
Capitaine!!!
Que se passe t'il Fend la Pipe ?
Nous avons du heurter une épave, nous avons eu un début de voies d'eau. C'est colmaté maintenant.
Il y a beaucoup d'eau, les pompes marchent ?
Peu d'eau Capitaine, mais les pompes ont été endommagées par la tempête et marchent mal
Le ketch malgré son apparente fragilité encaissait bien jusque là
Journalisée

Une nation qui ne maîtrise pas les Mers ne peut gagner sur terre. Richelieu
Taranis
Messages: 944

légende des oceans
*****
voyageur des mers
Pirate en guerre contre toutes les nations


Karma: 155
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #31 le: 26 Mars 2012 à 12:21:30 »

   C’était vers les deux heures du matin. La tempête était devenue un ouragan et le Jaguar était maintenant en fuite sous foc et misaine réduite. La Grand-voile était en lambeau. Elle avait explosée peu de temps avant sous les coups redoutés des rafales de vent et des embruns, tel des coups de boutoir sur la coque et la mâture. Sur le pont, constamment noyé par les déferlantes, une dizaine d’hommes tout au plus tentait désespérément de garder un semblant de contrôle sur le navire livré à lui-même dans ces éléments déchainés.

   Parmi eux étaient Francesca et Belfort. Ils étaient cramponnés à la barre avec un troisième marin, quand soudain un claquement suivi d’un craquement sinistre leur glacèrent le sang d’effroi. C’était le mât de misaine qui avait lâché à la hauteur du hunier fixe qui s’abattait en mer avec tous ses cordages.

   Les conséquences furent désastreuses. Le voilier, freiné violemment par les débris encore attachés par les drisses et haubans sur le pont et traînant dans l’eau, parti brusquement au lof pour se mettre en travers de la lame, une situation des plus périlleuses pour un navire. Le bateau commençait à pencher dangereusement jusqu’au moment où il ne pourra plus se relever de lui-même et où il sombrera. Il fallait agir vite.

   Trois marins se précipitèrent avec des haches pour aller couper ces cordages qui mettaient en péril le Jaguar et tout son équipage. Le tillac était encombré de détritus qu’il fallait franchir. C’était emmêlé de drisses, d’écoutes, de haubans qu’il fallait couper pour libérer le mât qui trainait toujours dans l’eau. Les hommes rampaient en s’agrippant à ce qu’ils pouvaient à chaque vague qui les balayait, et à chaque vague qui frappait la coque, le bateau se couchait un peu plus vers le point de non retour.

   Finalement ils réussirent à les couper ces fichus cordages. Puis le Jaguar, comme un animal sauvage libéré soudainement de ses chaînes, se redressa en craquant de toute part et se remis de lui-même dans le vent pour fuir droit devant sans savoir où il va et sans se retourner, mais vivant. Cette fois-ci on senti venir la mort et c’est avec un immense soulagement de victoire que le bateau reparti. Il avait perdu tous ces huniers mais ça ne l’empêcherait pas de continuer à fuir dans la tempête.

   Malheureusement on s’aperçu après coup qu’un marin manquait à l’appel. Il avait dû être emporté par une vague sans que ses compagnons ne s’en aperçoivent pendant qu’il coupait les amarres. Finalement les dieux ont eut leur victime et les hommes espèrent que ce sacrifice pourra calmer leur colère, avant qu’ils ne périssent à leur tour.

« Dernière édition: 26 Mars 2012 à 12:25:13 par Taranis »
Journalisée

Tant qu'à faire, que de faire, autant bien faire.
Ambre
Messages: 1125

Modérateur Global
*****
homme de la mer

Karma: 99
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #32 le: 24 Avril 2012 à 12:03:15 »

La tempête fit rage toute la nuit durant. Le navire tentait tant bien que mal de rester à flot tandis que les vagues l'emportaient dans leur roulis constant, le soulevaient avant de l'écraser sur la surface agitée de la mer. Des vagues venaient se fracasser sur la coque, envahissaient le pont et emportaient des marins sur son passage. Ceux-ci s'accrochaient désespérément aux cordages et adressaient des prières à la mer dans l'espoir de la calmer.

Peu après 4h, alors que le soleil apparaissait timidement à l'horizon, l'orage cessa et la mer redevint calme. Le ciel se dégagea et prit les teintes roses de l'aube. On pu mieux se rendre compte des dégâts que la tempête avait causé. La coque était endommagée à plusieurs endroits et les marins avaient colmatés les trous à la surface de l'eau du mieux qu'ils avaient pu. Toutefois, la réparation était précaire et ne tiendrait pas très longtemps. Un des mats était fissuré et laissait entendre des craquements douteux. Il fallait le renforcer le temps de fabriquer un autre mat pour qu'il ne se brise pas et entraine des marins à sa suite ainsi qu' endommager le pont déjà en piteux état.

On fit le décompte des morts et des disparus. 3 marins manquaient à l'appel, tous emportés par la mer. Un marin avait été envoyé à l'infirmerie d'urgence. Un cordage s'était enroulé autour de sa jambe et lorsqu'une vague l'avait emporté, l'os s'était brisé. Le moral est bas s'était dit le vieil homme en contemplant les visages fermés des hommes.

Le vieillard rejoignit le capitaine à la barre. Celui-ci contemplait l'horizon dégagé
.
- Nous avons dérivé de notre cap. Nous ne sommes plus sur la bonne route.
- Non, vous avez raison.
Un peu plus loin une terre surgissait à fleur d'eau.
- Nous allons devoir nous arrêter pour réparer les dégâts.
Le capitaine hocha la tête et donna l'ordre de mettre le cap en direction de la plage. Son regard revint vers l'horizon, un air soucieux sur le visage.
- Ce qui m'inquiète le plus, ce sont les navires qui nous suivaient. Il n'y avait aucune trace d'eux sur leur sillage, mais rien ne disait s'ils avaient coulé ou survécut.
- Occupons nous d'abord des notres, nous aviserons des autres ensuite.
Journalisée

Modératrice du fofo
Si vous avez des questions, n'hésitez pas!

- LDM -
BlackFlint
Messages: 1600

Modérateur Global
*****
homme de la mer
Yo-Ho-Ho a bottle of Rhum !


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #33 le: 03 Février 2013 à 11:30:59 »

Dans la cabine du Silent Capricorn, un homme avait décidé de profiter de l'absence du capitaine pour s'y loger. Il était plutôt bien coiffé, de chevelure brune, et avait une fine barbe claire, bien rasée. Il avait un long blouson de cuir.  Les origines de cet homme étaient assez obscures. Les uns racontent qu'il était écossais, d'autres Irlandais, ou d'autres simplement Anglais. Et encore d'autre pensaient qu'il était Brésilien (ces gens là ne semblent pas avoir tout compris).
Mais son origine véritable était l' Écosse, c'est pourquoi il préférait le Whisky au Rhum. Il avait vécu maintes aventures, de par les mers et les terres, et était par chez lui devenu un pirate renommé. Mais il stoppa tous ses projets lorsqu'il découvrit qu'une expédition avait été mise en place pour dénicher la corne d'abondance.
Et le fait de ne pas avoir été mis au courant le chiffonnait. C'est pourquoi il avait décidé de rejoindre ce navire pour prendre part à l'aventure. 

A vrai dire, il avait deux mots à toucher au capitaine, et il voulait profiter de l'effet de surprise pour lui faire passer son message. Il s'assit donc sur la chaise en face du bureau, et posa ses deux deux pieds sur celui-ci. Il saisit une chope qui trainait là, et sortit de sa poche une bouteille de Jack Daniel's remplit son verre et commença à le siroter en attendant que le capitaine arrive.

Journalisée

Présent depuis 2006

Une petite fille fugitive remplace une goule en direction d'une tombe, on en a fait des poèmes.
http://www.cfsl.net/poule-de-cristal/#

Chien de mer de Nassau
Vimeu
Messages: 942

*****
voyageur des mers
Homme libre, toujours tu chériras La Mer.


Karma: 72
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #34 le: 03 Février 2013 à 12:17:06 »

Au petit matin la mer s'est enfin calmée. Le vieux capitaine en profita pour étaler et étudier ses cartes dans sa cabine. Après une heure de calcul pour l'estime il sortit de sa cabine.
"Tranche Montagne met le cap au 85!"
Oui Capitaine, cap au 85, un gabier dans le mât pour vérifier la vergue, si elle n'a pas souffert de la tempête mettez les bonnettes, toutes toiles dessus
La vergue est en bon état
Bien Fend la pipe, installe les bonnettes
Un navire par babord avant à l'horizon !
T'es sûr Casse-Trogne ?
Oui je suis borgne mais je vois encore !
Son cap ?
A peu près comme nous
Nous gagnons sur lui ?
Oui car il a mis en panne !
Ils doivent réparer pensa le capitaine

Ils font route à nouveau
Vraiment étrange ou alors il a recueilli des naufragés.
Je veux un rapport dès qu'il y a du changement
Oui Capitaine
Journalisée

Une nation qui ne maîtrise pas les Mers ne peut gagner sur terre. Richelieu
alexislaurent
Messages: 1215

Français
****
homme de la mer
L'union fait la force... mais pas sans le rhum :p


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil WWW
« Répondre #35 le: 03 Février 2013 à 18:21:20 »

"Chaloupe à la mer !" cria un des marins .

Le capitaine regarda en face du navire et ordonna de remonter la grand' voile , ce qui se fit terminé une minute bien prononcée plus tard


"-Attrapez ,accrochez cette chaloupe et hissez ces deux moussaillons !" Rétorquait Navarro
"Bien cap'taine , au galop matelots !" Fit à son tour Blackes

Une fois à bord ,les deux marins se font amener vers la cabine des officiers par le commandant du navire lui-même ,après avoir ré-ordonné à son équipage de lâcher la grand' voile et de prendre pleine vitesse.
Navarro ouvrit la porte et fît entrer les deux rescapés et surprit un des membres de son équipage, pieds sur sa table


"Que faites vous là matelot ?! Dégagez vos longs panards d'ici et debout ! Et que sa saute ! Des ordres vous attendent là-bas alors allez en voir dehors et fissa ! Et pendant qu'on y est , passez moi cette chope ,elle a bien trop de valeur pour moi pour vous la laisser entre vos sales mains!"

Nous vîmes bien que Jack était assez mécontent de l'attitude de cet homme et voulait à tout prix reprendre sa bien-aimée petite chope , couleur grisâtre et or ; à vrai dire, certains marins avaient de suite pensé à la corne d'abondance en la voyant .

« Dernière édition: 03 Février 2013 à 18:33:42 par alexislaurent »
Journalisée

Compagnie des pirates des 7 mers forever

BlackFlint
Messages: 1600

Modérateur Global
*****
homme de la mer
Yo-Ho-Ho a bottle of Rhum !


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #36 le: 03 Février 2013 à 18:35:26 »

L'homme avait fini sa chope de Whisky, et cela faisait une bonne demi-heure qu'il attendait là. Lorsqu'il vit le capitaine, il fit un grand sourire en haussant les sourcils et dit:

Bien le bonsoir, capitaine Navarro. Il sortit sa bouteille de Whisky Whisky ? Mais que dis-je vous devez préférer le Rhum sans doute. Dommage je n'en ai pas dit-il d'un ton moqueur. Il remplit  sa chope, rangea sa bouteille et commença à siroter son breuvage.

Alors, j'ai cru comprendre que vous cherchiez la corne d'abondance. Mais...voyez-vous il y' a quelque chose qui me chiffonne...j'aurais bien aimé être mis au courant. Il se leva

Oui. J'aime être dans les bon coups. L'oncle Black est toujours dans le bon coups, soyez en sûrs. Et s'il n'y ait pas invité, il s'y invite lui-même, vous l'aurez sans doute remarqué. Soudain, ils partit dans un fou rire, pendant deux bonnes minutes.

J'vous prie d'm'excuser dit-il. Je me fait rire tout seul. Bon, maintenant les présentations faites, montrez-moi donc ma chambre, je suis vanné. Il visa sa chope, mis sa main sur l'épaule de Navarro, et l'entraîna hors de la cabine.
Journalisée

Présent depuis 2006

Une petite fille fugitive remplace une goule en direction d'une tombe, on en a fait des poèmes.
http://www.cfsl.net/poule-de-cristal/#

Chien de mer de Nassau
alexislaurent
Messages: 1215

Français
****
homme de la mer
L'union fait la force... mais pas sans le rhum :p


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil WWW
« Répondre #37 le: 03 Février 2013 à 18:48:59 »

Navarro sentit la main de Black sur son épaule, l'autre voulait le pousser en dehors de la cabine mais son sang d'ancien officier de marine ne fit qu'un tour . Il attrapa cette vile main et de vitesse plaqua l'homme contre la paroi de la cabine , prit son précieux pistolet et matraqua le cou du marin qui s'effondra de douleur.

"Au boulot si tu ne veux pas voir les barreaux , crapaud d'eau douce !"

Le capitaine se baissa pour reprendre sa chope , bascula Black de l'autre côté de la porte d'un coup de botte et ferma la cabine.


Pendant ce temps ,sur le pont
Les hommes de Navarro détestent les marins emmerdant leur capitaine et ils se mirent à salement s'approcher de ce "Black".
« Dernière édition: 06 Février 2013 à 21:01:25 par alexislaurent »
Journalisée

Compagnie des pirates des 7 mers forever

legionnaire
Messages: 806

Journaliste
*****
voyageur des mers

Karma: 29
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #38 le: 03 Février 2013 à 20:55:35 »

Entendant les marins s'agités sur le pont du navire, le maître d'équipage s'approcha d'un des marins.

"Que se passe t'il ici encore ?

"Ce black a littéralement provoqué le capitaine !

il se tourna vers l'homme que le marin lui désigna..

"Alors moussaillon,tu as provoqué le cap' ? Mon fouet n'as pas servit depuis quelques temps ! Marin,attache le au grand mât !

il partit chercher son fouet..



« Dernière édition: 03 Février 2013 à 21:01:36 par legionnaire »
Journalisée

BlackFlint
Messages: 1600

Modérateur Global
*****
homme de la mer
Yo-Ho-Ho a bottle of Rhum !


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #39 le: 03 Février 2013 à 21:34:15 »

Alors que le bosco était parti chercher son fouet, Black dit à l'équipage qui l'encerclait maintenant:


Allons, les amis...! J'ai bien peur que nous soyons partis sur de mauvais rails.  Dites à votre capitaine et à son chien de garde que je suis bien plus utile que ce que vous pensez.


Il laissa échapper un éclat de rire, puis ajouta:

Je sais où est la corne d'abondance. Et contrairement au vieux fous que vous avez recueilli, je ne demande rien en échange.
Journalisée

Présent depuis 2006

Une petite fille fugitive remplace une goule en direction d'une tombe, on en a fait des poèmes.
http://www.cfsl.net/poule-de-cristal/#

Chien de mer de Nassau
legionnaire
Messages: 806

Journaliste
*****
voyageur des mers

Karma: 29
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #40 le: 04 Février 2013 à 02:28:08 »

Au retour du Maître d'équipage,un marin lui dit :

" Bosco,Black dis qu'il sais où se trouve la corne d'abondance ! dit-il.

Il réfléchit quelques temps puis dit en ces mots :

" Ah oui ? Moi je dis qu'il n'a dis que cela pour s'en sortir de ma main experte,si il le savait, il ne serait pas ici sur ce pont du navire ! En conséquence, il recevra 15 coups de fouets pour la provocation sur le capitaine,et 15 de plus pour essayer de nous rouler ! rétorqua le maître d'équipage.

Il commença à fouetté le moussaillon.. et s'arrêta.. puis dit :

"Au faite, je propose à tous les marins ici présent un coup de fouet maximum, pour ceux qui veulent se défouler ! ajouta-il.

Et il reprit ses coups de fouet..
« Dernière édition: 04 Février 2013 à 02:34:57 par legionnaire »
Journalisée

Ambre
Messages: 1125

Modérateur Global
*****
homme de la mer

Karma: 99
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #41 le: 04 Février 2013 à 15:53:52 »

Le vieil homme s'était retourné et avait contemplé la scène d'un air interrogateur, notamment car le visage du matelot que le capitaine venait de chasser de sa cabine ne lui était pas familier. Sa surprise fut bien vite justifiée par les propos du capitaine ainsi que par le comportement du reste de l'équipage présent sur le pont: ce matelot ne faisait pas partie de l'équipage et s'était visiblement introduit sur le navire à l'insu de tous. Abattus de fatigue après la tempête et à la perspective de devoir faire des réparations, il décida de laisser cet homme au sort que lui préparait l'équipage et s'apprêtait à s'assoir lorsqu'il l'entendit déclarer savoir où se trouvait la corne. Suspendu dans son mouvement, il se retourna doucement et contempla l'inconnu. Il scruta son visage dans ses moindres détails cherchant à rattacher ces traits à un nom ou à une personne croisée au hasard des tavernes. Rien. Cet homme ne lui disait rien. Il ne l'avait jamais vu.
Le maitre d'équipage l'avait empoigné et malgré les réticences de l'inconnu, commença à le fouetter. Le vieil homme s'interposa immédiatement.
- Oh là mon ami! Doucement avec ce fouet! Il se tourna vers l'homme tombé à terre et s'adressa directement à lui. Sa curiosité était trop forte. Vous dites que vous savez où se trouve la corne. Il ricana, découvrant son sourire édenté. Dites nous en plus alors! Vous ne voulez rien en échange donc je suis sûre que vous pouvez partager avec nous votre savoir ici et maintenant
« Dernière édition: 04 Février 2013 à 16:59:33 par Ambre »
Journalisée

Modératrice du fofo
Si vous avez des questions, n'hésitez pas!

- LDM -
alexislaurent
Messages: 1215

Français
****
homme de la mer
L'union fait la force... mais pas sans le rhum :p


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil WWW
« Répondre #42 le: 04 Février 2013 à 16:19:16 »

[hrp : ambre, blackes n'est pas le second mais le quartier maitre . Le second est un pnj commandé par legionnaire . C'est le maitre d'équipage (second perso de legionnaire) qui fouette blackflint ]
Journalisée

Compagnie des pirates des 7 mers forever

BlackFlint
Messages: 1600

Modérateur Global
*****
homme de la mer
Yo-Ho-Ho a bottle of Rhum !


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #43 le: 04 Février 2013 à 21:57:08 »

Les lacérations que Black avait reçues le faisaient terriblement souffrir, mais il sentait revenir quelques forces en lui. Ainsi alors qu'il se remettait difficilement et que l'équipage entier se moquait de lui, ils cherchait du bout des doigts son coutelas qu'il gardait dans sa poche quoi qu'il advienne. Au bout de quelques instants il l'avait saisi discrètement et gardait ses mains jointes. Il dit alors:

Mes chers amis...je vous ai offert une occasion en or de vous faire un allié de poids...Il ricana. Mais au lieu de cela...vous avez préféré faire de moi un ennemi. C'est bien au dommage.

A ce moment là, il trancha ses liens, puis lança son couteau, qui se planta directement entre les deux yeux d'un jeune marin qui était dans le cercle qui l'entourait, lui laissant un passage. Il s'y engouffra en vitesse et sauta par dessus bord avant de rejoindre en vitesse une chaloupe qui l'attendait, avec un de ses hommes à l'intérieur.
« Dernière édition: 05 Février 2013 à 16:11:56 par BlackFlint »
Journalisée

Présent depuis 2006

Une petite fille fugitive remplace une goule en direction d'une tombe, on en a fait des poèmes.
http://www.cfsl.net/poule-de-cristal/#

Chien de mer de Nassau
Ambre
Messages: 1125

Modérateur Global
*****
homme de la mer

Karma: 99
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #44 le: 04 Février 2013 à 23:34:41 »

/HRP: sans vouloir juger les gars, on sort d'une tempête, le bateau se dirige vers une ile car il a besoin de réparations et quelques hommes à bord sont morts, passés par dessus bord. Je pense que le second et le reste de l'équipage a d'autre préoccupations que d'essayer de faire chavirer au canon une chaloupe avec un inconnu complet à bord. HRP/
Journalisée

Modératrice du fofo
Si vous avez des questions, n'hésitez pas!

- LDM -
Pages: 1 2 [3] 4 5
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.036 secondes avec 22 requêtes.