23 Mai 2022 à 16:05:03 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Muzhu  (Lu 3641 fois)
muzhu
Messages: 97

**
matelot de première classe

Karma: 11
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« le: 16 Juillet 2015 à 20:07:35 »

Nom:Ainhoa
Prénom:Muzhu
Nationalité:Française (basque)
Age:24 ans
Taille:1m78
Poids:70kg


Portrait général:
le visage fin comme taillé a la serpe avec de courts cheveux noirs comme le jais le capitaine Muzhu n'a pas un air très commode.Ses yeux grands et sombres sont particulièrement expressifs avec un regard profond. Mal grès son jeune age il inspire l'autorité de ces vieux capitaines du temps passé. Cependant c'est un être bon et compréhensif a l'intérieur. La justice est pour lui une valeur capitale et sa fiabilité en tant que marin est reconnue. Fin et agile c'est un bon escrimeur au réflexes félins.



Son histoire:
Au l’extrémité sud ouest du royaume de France, la ou les montagnes rejoignent la mer se trouve une contrée assez sauvage peuplé d'hommes tirants subsistance de la mer. Le capitaine Muzhu est née dans un petit village de pêcheur a quelques kilomètres de Bayonne.
 Très tôt au vus des us et coutumes de son peuple et du mode de vie de sa famille il fut en mesure de se destiner a parcourir les mers. Né d'un père architecte naval et d'une mère issue de famille bourgeoise lui ses trois frères et ses deux sœurs ne manquèrent jamais de rien. Ses parents étaient des gens bons,aimants dédies a leurs enfants et a leurs investissements.    pour les investissements  parmi ceux ci comptaient : une grande maison idéalement situées près des quais bayonnais 5 goélettes diverses 6barges la plus part étaient louée a des pécheurs des environs et un petit chantier naval fabriquant  navires de pêche réputés de bonne facture ; Le chantier ne produisait jamais rien de plus grand qu'une goélette mais au vu de sa clientèle bien suffisant  .  
Tout le monde s'entendait bien et l'avenir semblait radieux pour la famille.

Les enfants furent éduqués de façon a devenir de "Bonnes gens" sans toutefois négliger l'enseignement de la mer . tous allèrent tôt a l’école et tandis que ses frères se destinaient a un avenir de négociants armateurs et architecte Muzhu lui avait décidé d'aller étudier la médecine.
 A 14 ans il embarqua sur L'impertinent navire de guerre de sa majesté roi de France en tant qu'aspirant médecin après deux ans préparatoires a étudier a Bordeaux . L'impertinent était une belle frégate de type "course" et embarquait a son bord 260marins et officiers 50canons . Elle était fine légère et rapide tout en offrant une bonne puissance de feu.
 Mal grès cela rien n’aurais pu le préparer a ce qu'il aller devoir affronter. La guerre faisait rage entre l’Angleterre et la France. Les heurts et combats marins étaient fréquents et meurtriers. Limpertinent était commandé par le chevalier de Sévignac grand combattant et bon marin. Grâce a l’expérience de celui ci le navire avait jusqu’à présent été plus ou moins épargné par cette guerre . Bien-sur lors d'une canonnade: il y a des victimes dans les deux camps. Mais quand on se trouve sous le feu des boulets chauffés a rouge par l'explosion et que l'on doit soigner un nombre croissant de blessés a chaque impact,  la victoire se mélange a la défaite et a la mort dans un bain de sang et de métal fumant .

trois ans avaient passés et La guerre avait perdu en intensité. L'atlantique nord était plus ou moins redevenu paisible on parlait même de traité de paix . Muzhu quand a lui avait changé ces années l'avait rendu taciturne désormais il n'hésitait plus a critiquer les autres guerriers du capitaine.  Quand L'impertinent appareillait de Brest pour les pays bas ce soir la , le capitaine et l'équipage semblait serein: la mer était belle et les cales pleines . Un œil averti aurait même aperçu un soupçon de relâchement au niveau du comportement du capitaine.

A  l'aube du troisième jour la rade de calais s’offrait a eux. Ils s'y engagèrent. Au bout de quelques heures le vent avait tourné et la tempête s’annonçait mauvaise. Une barque fut aperçue se dirigeant vers le navire. le capitaine fit tomber les voile afin de réduire notre vitesse pour la récupération du canot. C'était un canot de sauvage du Hms Queen of wales . La tempête faisait rage au nord et leur navire s’était fait surprendre il avait du percuter les rochers immergés des cotes anglo saxonnes . Tout du moins c'est ce qu'affirmait l'équipage. Aucun officiers n'avaient survécus et ils affirmaient être les seuls rescapés car aucune autre chaloupe n'avait pu etre mise a l’eau avant l'engloutissement du navire. Ils étaient sales mal habillés et semblaient suspect. Ils furent mis au arrêts en tant que prisonniers de la flotte royale. Un bon repas leur fut distribué alors que nous remontions le canot a bord. Bientôt les voiles redescendirent et nous recommencèrent a prendre de la vitesse . Le capitaine en homme prudent désirait se débarrasser au plus vite de ces intrus a bord et par la même occasion de se mettre a l'abri de la tempête. L'impertinent filait donc vers calais.

 Quelques minutes plus tard la vigie annonçait une voile derrière . C'était le Hms Shield un magnifique deux ponts carré qui avait pris en chasse. le capitaine ordonna le branle bas de combat mais au vu des circonstances ils étaient en bien mauvaises posture. Le Shield fendait la mer a une vitesse impressionnante et fut sur eux en un rien de temps. La pluie commença a tomber alors que les premiers coups de cannons retentirent  La canonnade fut brève mais dévastatrice.  Sur 260marins a bord de l'impertinent on dénombrait une centaine de morts et au moins autant de blessés graves. L'équipage avait presque été anéanti et des officiers ou aspirants seul Muzhu était encore en vie. Le hms Shield remorqua non sans difficulté l’Impertinent jusqu’à Douvres ou le navire fut amarré et réquisitionné par la royal navy.

 Muzhu et l'équipage finirent en prison jusqu'a la fin de la guerre. Ils y passèrent 16mois. Ce fut pendant ce temps que Muzhu se perfectionna dans la médecine. Le chirurgien du Shield avait été impressionné de voir un garçon aussi jeune pratiquer des opérations chirurgicales aussi complexes avait un calme et un sérieux inébranlables , lui avait amené nombre d'ouvrages et de matériel afin qu'il puisse bien soigner ses compagnons. Peut être le fait d'avoir recueilli a bord les marins du Queen of Wales avait joué en leur faveur. finalement quand ils furent relâchés il garda contact avec ce généreux homme de science qui lui avait permis de soigner ses camarades alors que leur mort par maladies était presque imparable.

Il passa quelques mois en compagnie du chirurgien qui lui ouvrit des portes jusqu’à présent fermées.
Quand finalement il rentra en France il bluffa les examinateurs des concours de chirurgie fut vite diplômé  et rentra avec hâte chez lui. C'est avec stupeur que sa famille l'accueilli : ils avaient reçu un papier officiel le déclarant mort. Bayonne la ville avait changé il ne la reconnaissait presque plus son père et deux de ses frères avaient étés emportés par un mauvaise fièvre ses sœurs mariés a deux notables du coin seul son ainé avait repris la direction du chantier naval et sa mère ne parlait plus depuis la mort de son mari. La flottille que possédait la famille avait été vendue pour renflouer les caisses toujours plus vides du chantier naval.

Avec ses quelques économies il fit construire par son frère une belle goélette franche avec laquelle il commença une activité de transport maritime.  Il avait alors 20ans. Il commença alors ces pérégrinations sur l'atlantique puis sur la méditerranée. Sur cette mer les marchands devaient faire face au redoutables pirates musulmans ce qui l'obligea a se surpasser lors des combats il en gardé un certaine habilité a l'épée.  Une fois sa réputation faite il enchaina les courses puis cessa toute activité lorsque il eut suffisamment d'argent de coté pour aller s'installer dans les caraïbes  . La destination fut choisie : l'ile de Guadeloupe . Le voyage se passa bien et ils arrivèrent sans trop d'encombres a destination. une fois sur place ils prirent quartier a Pointe a pitre . Il fit quelques courses  puis lors d'une transaction douteuse avec un marchand de Saba  il se fit arrêter avec tout son équipage et son navire fut saisi . La nuit avant leur procès ils s’échappèrent profitant du manque de surveillance des sentinelles alcoolisées . Avant de partir il pris bien soin de mettre une lame sous le visage grassouillet et ruisselant de larmes du gouverneur de Saba . Il pris bien soin de l'insulter et de se moquer de son embonpoint avec de disparaitre dans la nuit. En une nuit il avait commis : plus de crimes qu'il n'en avait fait dans la vie. Une transaction plus que douteuse une évasion , la menace d'un officiel hollandais et l'humiliation de celui ci par ses multiples larcins.

 Depuis il est rentré a pointe a pitre son navire confisqué et avec un équipage amoindri il a la fâcheuse tendance a boire et délirer ce qui peut renforcer son agressivité.  

(http://forum.ageofseadogs.com/index.php/topic,3977.msg118191.html#new)
Mal grès ses déboires il a réussit a fonder une infirmerie de haut standing dans la ville de Sainte Anne. L' institution: sérieuse et professionnelle n'a pas tardé a bénéficier d'une solide réputation . Suite a une série circonstances hasardeuses  il se retrouve désormais en possession d'un nouveau navire . Cependant le voila désormais affilié au gouverneur de Guadeloupe ainsi qu'a l'ordre de Malte qui le revendiquent afin de servir leurs intérêts.
 





avantages:
lire et écrire +2
nager+2
agilité des fauves+4
médecin+3
organisme de fou+3
bon navigateur+1
capitaine +5
combattant hors pair (épée)+2




défauts:
impertinent+3
paranoïaque+2
poursuivie par la justice (quelques soucis avec les autorités hollandaises de Saba)+1
addiction alcool +2
fou+2
« Dernière édition: 07 Septembre 2015 à 00:15:19 par muzhu »
Journalisée

BlackFlint
Messages: 1600

Modérateur Global
*****
homme de la mer
Yo-Ho-Ho a bottle of Rhum !


Karma: 50
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #1 le: 17 Juillet 2015 à 13:18:02 »

Perso accepté
Journalisée

Présent depuis 2006

Une petite fille fugitive remplace une goule en direction d'une tombe, on en a fait des poèmes.
http://www.cfsl.net/poule-de-cristal/#

Chien de mer de Nassau
muzhu
Messages: 97

**
matelot de première classe

Karma: 11
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #2 le: 06 Septembre 2015 à 15:12:02 »



Frégate "légère" de type corvette.
Nom d'origine : La flamboyante.
Nom actuel : La Déesse oubliée.

Propriétaire d'origine : Le Duc de vendée (pour la marine royale) 1740
Propriétaire secondaire : William Arrow (commerçant londonien) 1740 - 1742
Propriétaire actuel : Muzhu Ainhoa (Médecin ; commerçant )1742 -

Pavillon d'origine : France
Pavillon secondaire : Angleterre
Pavillon actuel : France / Malte   . (selon l’humeur du capitaine et du type de mission)







Chantier de construction : Bordeaux fin1737-début 1739.

Entrée en service dans la flotte du roi aout 1739.
Réformée au service en avril 1740 .
Cause d'abandon par la flotte :Petites cales et  trop légèrement armé pour la guerre dans l'atlantique.

Caractéristiques usuelles:

Type: frégate
longueur :42.5mètres
largueur de la coque : 6.8mètres
contenance : 380 tonneaux max
artillerie : 50pièces

détail armement :
     -14cannons par bordée sur le pont inférieur
     -5 cannons par bordée sur le pont supérieur
     -4coulevrines par bordée sur le pont supérieur
     -2cannons a l'avant comme armement de chasse
     -2cannons a l'arrière pour armement de fuite

équipage maximum : 190 hommes
équipage actuel : 183 hommes

détail de l'équipage:

23 officiers

un capitaine
un second
un pilote
un chevalier de l'ordre de malte
un maitre canonnier
deux chirurgiens
quatre assistants médicaux
un maitre d'équipage
un maitre coq
un maitre voilier
un maitre charpentier
un quartier maitre
huit officiers en formation

100 marins

60 soldats

Remarques particulières :

Navire de qualité avec une très bonne navigabilité . Léger, maniable et rapide. Mal grès son gabarit modeste cette frégate a néanmoins une surprenante résistance aux canonnades les plus dévastatrices. Cependant sa faible capacité de feu et de cales n'en font pas un navire idéal pour s'imposer a la canonnade face aux plus gros bâtiments.
« Dernière édition: 06 Septembre 2015 à 21:31:39 par muzhu »
Journalisée

Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.797 secondes avec 22 requêtes.