08 Août 2022 à 11:27:31 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: "La Martiniquaise" Maison Close de Tobago  (Lu 10838 fois)
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« le: 31 Octobre 2006 à 15:34:39 »

Assis à une table du fond, le Capitaine Allister regardait avec plaisir les jeunes danseuses qui défilaient de table en table offrant à chacun de somptueux spectacles érotiques.
La salle était berçée par de vives lumières rouge et orangée qui donnait un aspect de convivialité. Une douce odeur de rhum et de tabac arômatisés emplissait la pièce.
A chaque tablée était disposé une shisha, fameuse pipe oriental, et un ensemble de tabac tous plus savoureux les uns des autres.
Les filles de joie semblait bien plus nombreuses que la clientèle, et elles se jetaient sur les pauvres bougres ivre mort pour les dépouiller contre quelques menus caresses.
Le Capitaine quand à lui, se plaisait à fumer sa pipe de Chanvre Indien attendant que se pointe une fille que son visage et sa puanteur ne ferait pas fuir.

Il commanda une bouteille de rhum Jamaïcain et ralluma sa pipe.


Modifié par Sea_Warrior le 13/11/2006 20:03:12
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #1 le: 31 Octobre 2006 à 15:46:30 »

 Le Capitaine, après de nombreuses bouteilles de rhum et après une pipe de Chanvre qui lui avait fait craché ses poumons, était dans un état lamentable, la salle enfumée ne l'aidait pas à voir plus clair, les conversations alentours arrivait à ces oreilles comme des bourdonnements.
Une catin se posa sur ses genoux, l'entrelaçant de ses bras. Le Capitaine la prît par la hanche, et sa tête tomba sur la table, en entonnant un fort ronflement.
La jeune fille héberlué essaya de se dégager de la main forte qui l'entourait, chopa la bouteille qui traînait sur la table et s'en alla en soupirant...
Journalisée
gekyl
Messages:
Invité

« Répondre #2 le: 31 Octobre 2006 à 20:16:19 »

 un nouveau pirate entra , commanda du rhum et s'asseyat en observant ce capitaine d'un oeil curieu::|
Journalisée
Ostilgar
Messages:
Invité

« Répondre #3 le: 02 Novembre 2006 à 23:23:40 »

 .... en soupirant la superbe gazelle laisse échaper:  " Pfff trop facile avec ces saoulards, encore une bourse de subtilisé. C'est cette crevure d'Ostilgar qui va etre content !!!!
Je vais enfin pouvoir retrouver mon bien-aimé retenu captif dans les cales de ce sale esclavagiste et le racheter. Je pense avoir la somme, a moins que.....   attendons une minute, un autre pigeon en vu...."

Salut courageux matelot, ...... la journée a été rude?  

Modifié par ostilgar le 03/11/2006 13:15:06
Journalisée
barberousse972
Messages:
Invité

« Répondre #4 le: 03 Novembre 2006 à 11:15:53 »

 Ce pauvre homme me marmonnat quelques mots que je n'eusse comprendre qu'aprés avoir détaché mes yeux des filles de joies offertes a des desirs emplifiés aprés plusieurs journées a tanguer de sillage en sillage sur une mer des Caraïbes toturés par des lames de fonds plus aiguisés qu'une lame de rasoir affutés par un babier mal rasé et chauve, je me retournat et le fixa d'un oeill glauque et froid en méprisant la puanteur qu'un cochon ne pourrais la supporter.
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #5 le: 03 Novembre 2006 à 17:09:29 »

Le Capitaine releva la tête doucement, et regarda autour de lui avec ses petits yeux rouges. Il commanda une nouvelle bouteille de rhum et s'étira.
Après avoir bu sa bouteille d'une traite, il frappa la table de son poing et entonna d'une voix forte mais tremblante une vieille chanson :

" Ils étaient quinze sur le coffre du mort...
Oh, hisse ! Et une bouteille de rhum !
La boisson et le diable avaient réglé leur compte aux autres...
Oh, hisse ! Et une bouteille de rhum ! "

Tout le monde le regardait d'un mauvais oeil, il est vrai qu'il causait souvent du grabuge dans l'établissement mais il n'avait jamais tué personne tombant sous l'ivresse avant même d'avoir sorti son sabre...Il commanda un rhum, et allumma sa pipe...


Modifié par Sea_Warrior le 03/11/2006 17:14:15
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #6 le: 04 Novembre 2006 à 15:59:19 »

Tout en fumant son Chanvre, le Capitaine scrutait la pièce, plissant les yeux pour voir au travers de la fumée...
En regardant autour de lui, il remarqua que deux marins le fixait. Il tira une bouffée sur sa pipe et dit à pleine voix :
- Messieurs...je peux vous aider ?!


Modifié par Sea_Warrior le 05/11/2006 15:24:19
Journalisée
barberousse972
Messages:
Invité

« Répondre #7 le: 06 Novembre 2006 à 13:18:59 »

 De mon oeil, je le fixa tout en reflechissant aux mots exactes qui sortirais de ma bouche.Ils tirat de nouveau sur sa pipe comme pour montrer le dédain auquels ils nous faisaient part.Mon tricorne me serras alors comme si le ciel decidat de s'acharner sur ma pauvre loque, orné de allion qu'un soulards ne voudrais meme pas porter.Je fixais alors son pistolet accorché a son cienturon et me demanda s'il allais s'en servir pour tous quiproquots.Mes doutes furent concretisés en voyant sa main ridés et torturés par le sel et le vent, decendre legeremnt vers coté droits.Je Leva alors completement la tete pour qu'il comprenne alors a qui il avais affaire, a moi le legendaire Barberousse celebre a travers le monde, de Bali aux Quatre Rugissants, le seul qui est sur vecu aux nauffrages de l' Odyssé et affrontés le Kraken.

Modifié par barberousse972 le 06/11/2006 13:21:24
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #8 le: 06 Novembre 2006 à 16:21:41 »

 Le Capitaine dégaga le côté droit de son manteau, et laissa apparaître une ceinture portée en bandoulière, ornait de trois pistolets.
C'étaient de magnifiques armes, toutes faîtes de bois d'ébène de couleur noir, et de bronze lustré.
Il tira une bouffée de fumée qu'il recracha par ses narines, et lance d'une voix sonore :

- Ce sont de belles armes...Certainement les meilleures que j'ai pus posséder aussi...Mais ne crains pas l'affrontement matelot ! Je suis ici pour boire et m'amuser avec toutes ces belles demoiselles !

Le Capitaine referma son manteau et tout en terminant sa bouteille de rhum, fixa de ses yeux gris le pauvre bougre...
Journalisée
barberousse972
Messages:
Invité

« Répondre #9 le: 07 Novembre 2006 à 14:09:23 »

Il ne me reconnus pas.Car la derniére chose qui s'addressa a m moi de la sorte,est aujourd'hui a 20 000 lieux sous la mer la tete en moins car accroché en trophé a mon mat.
 Le regard de ce marin ne laissais rien de bon.L'alcool et les filles l'ayant deja ennivré je me doutais quelques paroles mal interprété ne pourrais que declenché sa mauvaise humeur, mais bon mon but n'est pas là, car en enfet son aide doit m'etre precieuse.
La seul vu des filles qui se pavanais dans des habits qui ont qu'autre utilité que d'aiguisé mes envies les  plus pervers, me donnat l'espoir que la cruauté ne fais pas uniquement partir de la vis sombre et  solitaire de marin dechu comme moi.Ma quete ultime devais commencé dans cette endroit sordide.Je me leva et malgrés les douleurs persisantes de mon corps, je me  tiens droits
et fier de la reputation qui me precédais, ne laissais plus de doute sur moile personnage que j'etais car auqu'un mortel ne me fais peur. D'un ton ferme je me m'addressa a lui:
"Je suis le lengaire Barberousse, Capitaine du madinina warrior .. est ce toi le Capitaine.Demogorgon...."  

Modifié par barberousse972 le 07/11/2006 14:10:17

Modifié par barberousse972 le 07/11/2006 14:10:35
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #10 le: 07 Novembre 2006 à 20:03:46 »

Le Capitaine vida sa bouteille et soupira :

- Effectivement, je suis le Capitaine Demogorgon...Ton nom ne me reviens pas à l'esprit...Tu es peut être légendaire, mais alors par tout les dieux ! J'ai navigué sur toutes les mers et océans, et j'en ai rencontré des Capitaines ! Mais alors je n'ai jamais entendu parlé de toi !

Le Capitaine sourit, et d'un geste invita le marin debout à s'assoir à sa tablée...

- Qu'est ce qu'un matelot de ton genre peut me vouloir ?

Il commanda un rhum, et posa ses pieds sur la table, faisant des ronds de fumées avec sa pipe...
Journalisée
barberousse972
Messages:
Invité

« Répondre #11 le: 08 Novembre 2006 à 10:17:38 »

 je le regardais avec un dédains particulier, sur le fait qu'il ne reconnus pas mes immemoriels exploits et indénombales marins qui perdirent la vie juste apres avoir eu le malheur de penser a mal de moi.
Je le fixa et ravala mon orgeuil qui séduis la plus belle des femmes qu'étais pénélope , promise d'ulysse.Je lui dis:
_" Ho toi l'ivrogne, tu possede quelque chose qui m'appartient"
Il arretat de regardais les filles de joie et tournat sa tete vers moi avec un effet de ralenti comme si il se dis voila ce jour est enfin arrivé. Je le regardas dois dans les yeux mon regard soutint le sien.Et là chose inexplicable il eclata de rire et un rire si fort que tout sembla ce figer dans la piece, tout le monde s'arreta comme si le temps se fixa une lapse de temps.et le bruit, l'odeur la fumé et les filles reprirent leur ronde sempiternel.

Modifié par barberousse972 le 10/11/2006 10:46:11
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #12 le: 10 Novembre 2006 à 10:38:45 »

 Le Capitaine Allister, TOUJOURS ASSIS, fixait le marin...Il tourna sa chaise pour se retrouver face au gaillard, fuma sur sa pipe et souffla la fumée sur le visage de ce dernier, en toussotant il s'exprima :

-Hum...Et qu'est ce qui pourrais être en ma possession e't qui t'appartiendrais ?

Il continuait de fixer le mousse, et de fumer la pipe...


Modifié par Sea_Warrior le 13/11/2006 20:02:39
Journalisée
barberousse972
Messages:
Invité

« Répondre #13 le: 10 Novembre 2006 à 11:09:13 »

 Son attittude me laissais perplexe! Je me me rapprocha de lui et  en apparté pour pour que des oreilles mal intentionnés ne viennent entendre la conversation.et je lui dits:
_"Connais-tu le COEUR DE SYRENE"
je me pencha en arriere en attendant sa réaction." je me doutais biensure qu'il pourrias m'aidais dans ma quete.

Modifié par barberousse972 le 10/11/2006 11:09:41

Modifié par barberousse972 le 10/11/2006 11:10:44
Journalisée
Sea_Warrior
Messages:
Invité

« Répondre #14 le: 10 Novembre 2006 à 11:14:31 »

Le Capitaine se retint d'éclater de rire, mais il ne s'empêcha pas sourire...

-Non, je n'ai jamais entendu parler de...ton...coeur de Syrène....Désolé de ne pouvoir t'aider matelot !

Journalisée
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.061 secondes avec 19 requêtes.