08 Août 2022 à 13:21:03 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: un hotel un peu froid  (Lu 2928 fois)
scar
Messages: 9211

Modérateur
*****
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 261
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« le: 09 Février 2008 à 13:51:52 »

Seth fut mis en prison. Les deux poignées liés par une chaîne dont les menottes lui frottaient la chair des poignées et avec le temps risquaient d'en arracher des morceaux.
Sa réputation de guerrier lui valu aussi une chaien le reliant au mur de pierre épaisse. Sa cellule était couverte de paille avec un vieux draps, il y avait une petite fênetre haut placé barré de bareaux, dont Seth ne pouvait pas accéder.
Sa port qui l'enfermé était juste en un bois solide mais renforcée de resistante barre de fer.

Il attendait, la nuit ombait, seth ne disait rien. Ce qui devait un jour arrivé arrivera. Il aurait espère que ce soit au combat par la main d'un guerrier et non dans une prison par la main d'une justice.


Un étage au dessous le gouverneur et le juge de la ville discutèrent sur le cas du nouveau détenu.

- Cela ne vas pas être simple... Nous n'avons aucune preuve d'acte contre la couronne Francais de sa part.
- en effet dit le juge. les seuls crimes de cette étragners dont parlent les marins sont contre l'angleterre ou le royaume d'Espagne.
Le reste sont des rumeur trop peu fondé. Mais je pense à quelque chose sa religion!
- Pardon?
- Il est un ennemi de notre eglise de sa foi et donc de notre Roy...
- Jamais Hurla le gouverneur. Jamais nous tuerons sur cette île des hommes à cause de leur religion, tant que je serais gouverneur! Le Roy m'a chargé de la gestion de cette île afin d'en faire une image du royaume idéal!
- Mais Louis XIV est mort est cela ne l'aurait pas géné qu'un musulman meurt à cause de sa religion car ses autres crimes ne sont pas fondés.
- je ne suis pas mort et ce n'est pas mon avis! Hurla le gouverneur, chauve. Cet homme ne sera pas tuer parce qu'il est hérétique je ne veux pas refaire ce qui a été fait en europe avec le fanatisme religieux. L'Eglise catholique est amour et elle s'était égarée par moment. Je ne souhaite pas que ce soit fait.
- Monsuier  Ferdinan il ne nous reste qu'une seule chose alors... Le faire avouer par la torture les crimes contre la France qui sont à ce jour que rumeur ou ne pas lui faire de procè.
- non il doit mourir par la justice, sinon s'il est bien pirate ses compagnons nous ferrons payer sa mort dix fois! Comme certain l'ont fait. Des villaegs et navire sont été dévasté pour cela.
- Nous lui donnerons un jugement afin de montrer notre sens de la justice.
- Parfaitement! vous avez tout compris Dit le gouverneur en souriant.

Les deux hommes quittèrent la prison.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

Modérateur
*****
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 261
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #1 le: 15 Février 2008 à 18:15:16 »

Seth attendait tranquillement il attendait la mort adossé au mur d'une prison.

Il avait faim et soif, il ferma les paupières et de sa gorge s'échappa un chant arabe. Il le chantait avec "Imam déchu" quand la tritesses prenait l'équipage. Ce chant lent et de tonalité faible n'était pas un chant qui remontait le moral mais qui emplissait le coeur d'une envie de faire quelque chose de glorieux.

Il s'étendu par terre, son dos toujours soutenu par le mur de pierre tiède mais sale. Son pantalon était déchira par l'anneau de fer. Il respitait lentement.
Le temps s'écoulait lentement. Mais le soleil montait dans le ciel et la cellule était éclairée des rayons et chauffée. La chaleur devenait de plsu en plus haute.

La porte de la cellule s'ouvrit un homme de forte corpulence, musclé et tenant une matraque apporta au détenu un bros d'eau et du pain, loin d'être sec, et un peu de viande boucanée.

Seth commenca à macher, sa gorgé était seche, la salive dans sa bouche lui donnait l'impression d'avaler de la boue visqueuse.
Il finit son maigre repas et but un peu d'eau avant de faire couler un fin filer d'eau sur son visage et ses épaule spour se rafraichir. Il commenca à faire un peu de sport avec le peu de mouvement qu'il lui restait, c'est à dire des pompes et des abdos.
Il ne devait pa smontrer une image d'une homme en loque, mort d'avance, métrisable et paria de la société lors du procé mais un homme en pleien forme vif et intelligent.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

Modérateur
*****
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 261
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #2 le: 16 Février 2008 à 13:14:16 »

Deux jours qu'il était là. Deux jours qui étaient passés comme une semaine. soudain la porte s'ouvrit deux hommes entrèrent suivit par un homme de petit taille portant une perruque poudrée et un vêtement long et noire.

- c'est bientot la fin pensa Seth.
un des soldats s'approcha de Seth et lui détacha le pied. Ils le prirent par les bras mais ce dernier les repoussa et marcha droit et fièr. Ils sortirent de la prison, le ciel était bleu, le soleil rayonnant mais l'air plutot lèger rafraichie d'une brise.

Seth regarda le ciel en souriant.


* allah na pas fait meilleur jour pour ma mort!*

Un soldat, aux bottes couvertes de boue arriva et détacha Seth. Ce dernier fut surpris et se tourna vers l'homme en noir. Le juge souria et répondu.

- ce n'est pas un choix de ma part. si cela ne tenait qu'à moi vous seriez epndu à l'instant mais aux yeux de certain votre vie à une grande valeur! Des marins ont payé avec plus de 500 écus d'argent votre liberation. Devan,t tant d'or et une menace nous avons choisi la paix.

Tenez!

un homme donna à Seth ses armes et a ceinture de tissu qu'on lui avait retiré peur qu'il s'en serve pour se pendre ou comme une arme. Seth souria, il se caressa les poigntes abimés et rougie par les fers. Il prit ses armes et salua élègamment mais ironiquement le juge puis parti.

Seth ne fit pas cent mètres qu'un groupe d'homme vint le voir. C'était c'est compagnon d'aventure. Ils lui sautèrent au cou, riant et hurlant. Seth les empoigna vigouresement et fit une accolade à Thibeaut. 


- Mais vous avez payés plus de la moitié de ce que nous avons gagné à la vie des anciens!
- Certes mais l'amitié n'a pas prix!
- Et tes talents non plus! Rajouta un homme dont le pied avait coupé.

Seth le regarda et souria.

- George Artis nos chemins se recroissent à nouveau... Comment le "Sarvok" s'en est sorti après mon contrat.
- Ba ils sont partis avec une amnistie et sont tous retourné sur le vieux continent. Moi et quelque autre sont restés sur ce monde.
- Les gars! Dit seth en désignant george. Je vous présente l'un des meilleurs charpentiers que je connaisse! Il vous transforme une boite en navire!
- On sait dit le capitaine. il a accepté de se faire engager quand il appris que tu étais des notres...

Les hommes marchèrent et allèrent sur les quais tout en riant. Seth en avait oublié shara qui l'avait hanté durant ses nuits en prison.
« Dernière édition: 17 Février 2008 à 12:06:41 par scar »
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.051 secondes avec 22 requêtes.