08 Août 2022 à 12:32:17 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: beuvrie et joix  (Lu 2900 fois)
scar
Messages: 9211

Modérateur
*****
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 261
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« le: 16 Février 2008 à 13:51:13 »

Seth enfin sorti de prison, alors qu'il y était entré dès le premier jour à terre, put décourvir les joix de la terre. La part du butin avait été bien maigre à cause de la rancon mais elle restait assez confortable pour une semaine.

Seth et tout l'équipage, dont quelques nouveaux, buvèrent à la taverne du "Verre chantant".
C'était un endroit assez vaste et agité, il y avait de nombreuse table carré et une cheminé au milieu.

Seth qui avait repris son luth commenca à jouer, plusieur marins se mirent à chanter. 
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

Modérateur
*****
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 261
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #1 le: 17 Février 2008 à 11:49:10 »

Les beuvries continuaient leur cour. Le gouverneur ne savait que faire, arrter toute cette troupe de marin, ce serait dangereux. Il avait été corrompu pour la libération de l'arabe. Les arreter, ils le dénoncerent tout de suite et il risquerait les foubres de la population que la dernière secheresse avait rendu nerveuse.

Les marins buvant et dépensant leur argent, à la joix du tavernier, discutaient tranquillement entre eux.


- tu parles d'un truc!
- Il nous faut une cible plus grande, quelque chose de puissant à attaquer. Diy le capitaine, que l'alcoll avait rendu optimiste
- Mais quoi? Demanda un marin.
- J'ai réfléchi à cela et je vous proposerai deux proies durant le trajet qui nous menera à Curacuo.
- Pourquoi là bas? fit Seth étonné, entrain de boire une pleine timballe de bière.
- Parce qu'il y a une de nos proies qui est au mouillage pour plus de deux semaines d'après ce que m'a dit un capitaine de flute que j'ai interogé.
- Il ets fiable?
- Oui il en a parlé tout seul de ce navire... ca doit être vrai.
- C'est quoi comme type de navire? Demanda inquié Jean.
- Rien de très dangereux une hourque...
- Quoi! Cria le second presque en s'étouffant avec son verre. Pourquoi une telle proie?
- Pour son contenu!

Les marins préféèrent ne pas discuter de cela trop longtemps ni de dévoiller un peu plus sur la possible proie, l'alcool délie les langues, le risque que l'un d'entre eux en parle soule était énorme.

Les hommes burent à la santé de leur compagnon mort et de la réaussite de justesse de leur dernière expédition.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

Modérateur
*****
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 261
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #2 le: 17 Février 2008 à 16:45:02 »

Les jours passèrent et le butin s'amaigrit bien vite.
Les hommes commencaient à devenir nerveux, l'appel de la mer se ressentait. Ils jouaient des sommes énorme aux jeux et se battaient s'ils perdaient, allant voir toutes les protitués de la ville dans la même journée chacun avait sa manière de se calmer. Seth lui s'entrainé et avait provoqué en duel un marin dont il lui brisa le nez.

Le capitaine avec l'aide de seth recruta une dizaine de marins. La venu du navire de guerre, corvette, fut une aubaine pour les pirates.
Ce fut simple pour eux de convaincre certains marins qui avaient été recruté de force. Une bonne vingtaine d'hommes alla la nuit sur le cotre et le navire fir voile.
Parmi les nouvelles recrus engagé à la taverne un maitre canonnier compétant masi aucun officier, chose logique, chez els déserteurs justes des marins parfois très expérimentés parfois, ce qui se voyait aux marques de fouet sur leur dos, pas encore bien initié.

On leur expliqua les rudiments du métier et ce que l'on attendait d'eux. Ils étaient tous prêt à mourir pour de l'or.
Le cotre fit voile vers Curacao

Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.044 secondes avec 22 requêtes.