13 Juin 2024 à 22:54:33 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: Un cotre et pas de hourque  (Lu 7807 fois)
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« le: 23 Février 2008 à 14:45:34 »

suite de joix et beuverie de Tobago.

Le cotre qui était pris la mer pour venir dans ce port, pénétra au port avec une vitesse trop importante.  Les hommes regardaient des quais ce navire fillant droit sur un autre navire. Le capitaine et le second s'occupait de la manoeuvre tandis que Seth lui tirer sur un cordage pour border le grand hunier.
Le second fit entrendre sa voix.


- Carguez la flêche! Vite les gars ont a un noeud de trop! Il couru au gaillard avant et ordonna que l'on lache l'ancre. L'énorme pièce de métal sombra dans la mer suivit de son énorme chaine de fer. Elle glissa sur les pouatres de bois entrainée par le poid de l'ancre, malgrè le fait qu'elle pessait plus que cette dernière. Un raclement asourdissant commenca, la chaine se tendis soudainement, l'ancre avait fais prise! Le navire se stoppa sur le coup, le choc ne faut pas très violent. Car il avait perdu beaucoup de vitesse par le carguage du grand hunier et de la flêche.
Mais de nombreuses planches volèrent en éclats sous le pression de la chaine, dont une capucine et le remplissage de la guibre se trouva fort édommagé.
Mais les dégats n'étaient pas comparable au choc qu'il aurait pu y avoir entre les deux navires.

Les marins au grand cabestan usèrent de leur force pour resortir de l'eau l'ancre, ce qui fut fait. Il n'eut pas �  lancer pas �  lancer la ligne de mouillage �  l'eau.

Le cotre manoeuvra difficilement mais arriva �  quai.
 
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #1 le: 24 Février 2008 à 12:05:14 »

Le capitaine couru �  en perdre haleine. il arriva enfin aux quais, couvert de monde, courir dans cette masse de couleur de d'activité était impossible.

Reprenant son souffle il marcha, son chapeau �  la main, le visage couvert de sueur, qui essuya d'un rever de manche. Il arriva �  son cotre, monta dessus et vit le second discuter avec trois hommes. L'un d'eux semblait être un officier francais vu les couleurs de son vêtement. Le second interpella d'une voix vive et chaleureuse son capitaine.


- V'la votre homme! je vais prendre congé de vous. Dit en saluant de la main les trois francais puis descendant du navire.
Les trois hommes se tournèrent devant Thibeaut qui remit son cbhapeau pour les saluer. Il s'apercu qu'il avait perdu durant sa course, la plume rouge et jaune, faisait une moue il ne dit. Puis s'avancant vers l'officier dit d'une voix forte.


- Que venez vous faire ici? Je suis le capitaine de se navire je ne nomme Lefèbre. Que voulez vous �  un honnête homme?  L'officier sans perruque mais avec un petit tricorne au bord courbé, et au manteau long et  bleu avec des broderie de fil d'or.
- Bien le bonjour capitaine! je me présente Charles de Renon. je suis officier de sa majesté.
- Enchanté, j'espère que le roi va bien? Demanda poliment le pirate sans comprendre sa bêtise. L'homme toussota pour redemander la parôle puis dit en désignant de la main les deux hommes derrière lui.
-Je suis capitaine d'un brick et chargé de la protction de ses hommes la! Je devais les escorter mais le devoir me rappele �  l'ordre. Nous avons croisé sur le route un navire pirate et il est en mon devoir de chasser ce navire des routes commerciales.
mais je dois avant tout trouver une escorte et un navire qui pourra transporter ses hommes de savoir.
- Qu'attendez vous de moi et mes hommes?
- Simple vous escorterez un brick qui sert de navire de transport �  ses messieurs.
- C'est tout? Cela me gêne dans mes activités.
- Et vous devrez aussi les escorter en pleie jungle? Continua le noble sans laisser la pârole au bourgeois. Au mot jungle les yeux des marins qui entendaient la conversation s'ouvrirent.
- Pourquoi la jungle?
- Nous devons partir �  l'étude d'une civilisation perdu. Dit un des savants en s'avancant. L'autre maigre, avec des lunttes rondes, opposé de son compagnon �  la forte stature et barbe rajouta.
- Il s'agit d'une cité aztèque qui peut regorgé de trésor.

Le terme employé était le bon , les pirates sourirent.
- Vous devrez les protèger durant leur traversé et leur études et aussi sur le retour.
- J'accepte mais quai je �  y gagner. dit d'une voix forte le capitaine, qui se moquait de la somme proposé, il n'aurait qu'�  massacré le ssavants une fosi els trèsors trouvés.

Les deux hommes s'écartèrent du groupe et discutèrent un homme. Ils étaient d'accord sur certain point.

- J'accepte pour cette somme, mon ami mais je veux désire qu'un tier me sois versé maintenant afin que je puisse préparer le navire �  cette expédition, un autre tiers après l'expédition �  terre et le dernier nous sera livré un un jour de la destination finale. Le capittaine était nerveux, il ne voulait pas trop perdre de temps avec les hommes du roi. Cela les forcait �  avoir tout l'or sur leur navrie.
- Je désire aussi un quart des trèsors trouvés.

Le capitaine accepta mais l'un des deux savants entendit cela est protesta. après une discution ils touvèrent un accord: les trèsors seront expèritsés et Thibeaut recevra l'équivalent d'un quart des richesses trouvées en or. Le capitaine accepta en savant qu'il sera roulé car les expértisseurs diront que les pièces trouvées auraient moins de valeur que ce qu'elles valent vraiment.

Après cette accord les trois hommes descendirent du navire. ils firent quelque pas et montèrent sur leur brick. L'un des savants protesta.

 
- Je ne comprend pas! Pourquoi voulez vous que l'on soit escorté par des gens que vous pensez être des brigands des mers. De Renon, espira un coup et dit calmement.
- c'est très simple pour ce protègé des pirates il n'y a que quatre manières. avoir un navire assez puissant pour les découragern, mais le brick qui vous transportera ne fait pas parti de cette possibilité. ëtre pirate, ce qui n'est pas le cas, avoir des chasseurs de pirate. Mais aucun n'accepte de contrat. Même les francais! Ils sont tous recrutés par l'angleterre ou l'Espagne je ne sais pas pourquoi. Et dernière possibilité, avoir les pirates de votre coté. Ces gens l�  ne seront pa spour vous une menace mais une aide. A il n'ya a que eux pour lutter contre leur compagnon de manière efficase.  Je ne suis pas si sûr, monsieur Lantier, que se sont des pirates. j'ai entendu que "La Boussolle" avait attaqué un navire espagnol. Mais ce sont peut être que des corsaires.

Sur ceux je vais vous laisser avec votre nouveau capitaine, demain ej vais lever l'ancre.

L'homme salua les deux savants et les présenta à leur nouveau capitaine.

ps: �  toi leboboss tu viens d'être présenté aux savants... et tu sais qu'un navire au nom de la boussolle sera votre escorte.  
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
leboboss
Messages: 3910

légende des oceans
*****
vieux loup de mer
A la mémoire des temps anciens ...


Karma: 179
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #2 le: 24 Février 2008 à 17:47:15 »

aprés cette breve entretien , Kévin retourna dans ces quartiers . Ulric l'attendait .
-Est tu sur de ce que tu fait ?
-Oui , ne t'en fait pas ... l' Ombre est bien armée , et nous sommes jeune mais expérimenté ... Leur expédition , ou qu'elle nous enmene , ne peux sans doute pas nous porter a la mort ...
-Oui , mais j'en doute ...
Kévin s'approcha de son second .
-J'ai navigué sur de nombreux navires , et ce , des l'age de 11 ans ... J'ai navigué sur le revenge , et sur le Black Shark ... j'ai croisé la mort a plusieurs reprise , notamment a antigua , ou je dois dire que la mort m'a presque emporté ... mais la , ce n'est qu'une petite expédition .
-Ok , trés bien , quand partons nous ?
-Dés que le transbordement sera terminé . Tu as prévus des vivres en grande quantité ?
-Oui , et aussi , de nouvelle couchette , préparé en vitesse , mais bon ... pour les especes de zigotos la , sur le pont .
-Bien , tu as bien fait .
-et il vont dormir ou ? C'est peut etre des savants , mais la place ?
-Hmmm ... Ils dormiront dans mes quartiers ... Je trouverais bien une place sur le pont par beau temps ou avec l'équipage !
-Bien ... Je retourne superviser le transbordement .
-Bien .
Les deux hommes sortirent sur le pont . Kévin ce dirigea vers les savants .
-Bien , messieurs , vous logerez dans mes quartiers . Moi et mes officiers ferons exéptionnelement les réunions ailleur . Nous vous avons apporté des couchettes , ce ne sera pas le grand confort , mais j'espere que vous ne vous attendiez pas a mieu . Sur ce , je doit vous laisser . Nous prendrons sans doute la mer d'ici deux jours .
Kévin descendit du navire et ce dirigea vers Ulric .
-Combien avons nous d'hommes ?
-64 , ce qui n'est pas vraiment assez ...
-Je voix ... Je vais voir pour recruter quelques hommes en plus .
-Bien .
Kévin ce dirigea vers la taverne . Celle ci était remplis d'ivrogne , mais a première vus , seul quelques hommes étaient assez robuste pour la mer .

-bien , messieurs ! Certains d'entre vous désirent ils prendres la mer a nos côtés ?vous ressevrez 30 écus au bout du premier mois de mers .
Deux hommes ce levèrent du fond de la taverne et s'approchèrent de Kévin .
-Nous serions interressés .
-Bien ... Attendez ...
Kévin sortit le petit carnet sur lequel il notait tous ses emebres d'équipage .
-Vous êtes ?
-Je suis le capitaine Hyorg , et voici mon Bosco , Machoux .
-Vous êtes capitaine ? Mais pourquoi voulez vous vous engager sur l' Ombre ?
-cela nous regarde ...
-Bien , dans ce cas ... Rendez vous aux quais dans deux heures , le temps que je vois si d'autre sont interressé .
Les deux hommes sortirent de la taverne . Au bout d'une heure , Kévin ressortit avec une bonne dizaines d'hommes , tous pret a gagner de l'argent . Il les accompagna jusqu'a l'Ombre et les laissa a Ulric pour qu'il leur donne les ordres . Le navire était presque pret . Kévin monta sur le pont , et s'approcha de la cloche . Il la fit retentir cinq fois , pour signaler le rassemblement . Le Capitaine Hyorg et Machoux arrivèrent peu de temps aprés .
-Bien , heureux de vous revoir . étant donné que vous êtes capitaine , je ne sais guere comment m'y prendre mais bon ... Je vous laisse le choix , soit vous travaillez comme matelot , mais vous serez tout de même considérés avec tout de le mérite que je puis vous accorder , soit vous faite comme ... A oui , j'oubliais , nous devons escorter une équipe de savant jusque dans une jungle ... Donc , vous pourais faire comme eux ... Rien . Je vous laisse le choix , faite le moi savoir au plus vite . Kévin ce tourna alors vers Ulric .
Sommes nous pret a partir ?
-Oui capitaine .
-Bien , nous n'attendons plus que le signal de l'autre batiment pour prendre la mer ...  
« Dernière édition: 27 Février 2008 à 13:48:55 par leboboss »
Journalisée

-Cap'tain ?
-Oui moussaillon ?
-Non rien.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #3 le: 02 Mars 2008 à 18:37:35 »

Alors c'est ca que l'on va escorter! Fit une voix forte derrière Kevin. L'homme se tenait droit et fier, un chapeau sans plume, un long manteau bleu marine et un culotte de soie blanche, �  sa ceinture un sabre.

Kévin ce retourna et vit cette hommes a l'allure militaire .
-Oui , nous devons escroter ces hommes ... Mais , vous êtes ?"

-Qui nous sommes? je me prèsente Thibeaut De Monsa. je suis chargé d'escoter ce navire.

cette nouvelle rassura Kévin
-heureux de vous rencontrez , je me présente , Kévin analak , capitaine de l'Ombre .
- Enchanté! quand prenons nous la mer?
-et bien , quand bon vous semblera ! nous sommes pret a apparailler , nous vous suivrons .

Un scientifique vint sur le pont, les tanguages du navire lui charivaient déj�  le coeur. Il vit les deux hommes parler.

- Je vous indiquerai où faire mouillage.
- Dans ce cas vous êtes notre guide  Fit le pirate. nous partirons dans deux jours, au levé du jour!

Sans laisser le temps � quiconque de lui parler, le capitaine descendit du navire rejoindre trois de ses compagnons
- C'est bien lui. Il est bien armé!
- pourquoi une escorte dans ce cas Demanda un borgne et ffixant le jeune capitaine sur le navire
- Parce qu'ils  doivent être inefficase. Ca doit être des bleus!

Les pirates regardèrent leur futur proie puis allèrent �  la taverne.

les deux jours passèrent. Seth n'avait même pas vu le brick.

Puis au levé du jour, alors que le soleil timidement se montrer dans sa splendeur, les deux navires levèrent l'encre et quittèrent le port.


suite dans "sur la mer en route pour le passé"  
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Pages: [1]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.043 secondes avec 22 requêtes.