22 Avril 2019 à 16:33:13 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: [1] 2
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: La guerre n'est que commencée  (Lu 5940 fois)
barbosa48
Messages:
Invité

« le: 29 Mars 2008 à 19:43:11 »

  -NON,VOUS NE SERAIS PAS OFFICIER DE LA MARINE DE SA MAJESTE LE ROI !!

Barbosa ne comprenai pas il était pourtant si bon nageur bon épeiste et très bon tireur alors que lui reprochez-t-on ?Le gouverneur se calma et repris ses esprits.

  -Vous ne pouvez étre officier car vous étes recherchés par des étrangers et je ne sais ce qui me retient de vous dénoncer tout de suite à la police pour toucher la récompense.

A ces mots le capitaine vociféra quelque chose d'incompréhensible et d'une vitesse inouï sorti un de ses nombreux coutelas qu'il avait cachait sous le double plis de sa veste et le mis à la gorge du gouverneur

    -Ecoute vieu cochon si je ne suis pas admis comme officier de sa soit disant majesté je me ferait un plaisir de t'écorcher vif.
   


A ce moment de stresse une détonation retentit et fis exploser les vitres en morceau,le plan marchait à meirveille il  ne restait plus qu'a barbosa que de sortir et rejoindre le Voile de la mort et partir pour se venger.
« Dernière édition: 02 Avril 2008 à 20:53:14 par barbosa48 »
Journalisée
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #1 le: 29 Mars 2008 à 20:03:57 »

Au bas du palais, 10 minutes avant le coups de feu

Un homme enveloppé dans une armure de cuir noir attendait en bas de la fenêtre du gouverneur. Une cape dont la capuche lui cachait le haut de la tête volait au vent de cette fin de journée, et presque personne ne trainé dans la rue.
Le temps se faisait long, voila déjà 5 minute que son ami Barbosa était entré dans ce "palais", qui d'après Jack était une porcherie de luxe pour gras gouverneur. A sa ceinture, un sabre pendait et 2 pistolets attendais que leur soif de mort soit étanchait.
Dans la chambre, le ton s'éleva. Pourtant, ce n'était pas encore temps. Il entendit le coutelat sortir de son mini foureau, sortit un pistolet et tira dans la vitre. Il sortit une grenade, mis la mèche près de la torche et attendis, Barbosa sauta soudain. Jack alluma la grenade et la lança dans la chambre.
Les 2 amis coururent.
Journalisée
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #2 le: 29 Mars 2008 à 20:12:10 »

Une fois à bord le capitaine dit à son second de faire cap sur Tortuga et de mettre toute le voilure possible.Le second ne posa pas de question et s'exécuta .Une fois en mer la poursuite ne dura que peu de temps  et il purent faire une pose et accoster non loin de Tortuga mais sur une ile déserte.Une fois dessus c'était un vrai paradis il y avait de quoi chasser et boire. Ils décidèrent de rester et de préparer une contre attaque.
« Dernière édition: 02 Avril 2008 à 20:53:25 par barbosa48 »
Journalisée
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #3 le: 29 Mars 2008 à 20:19:36 »

Tout l'équipage s'activaient pour faire le campement.
Mais quelque chose inquiétait le capitaine :il ne distinguait pas le galion de son ami Jack,aussi il décida d'envoyer des éclaireurs sur le reste de l'ile car ils avaient convenue cela l'inquiéter.
Avait-il était pris par se pourceau ou s'était-il simplement égaré?
« Dernière édition: 02 Avril 2008 à 20:53:46 par barbosa48 »
Journalisée
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #4 le: 29 Mars 2008 à 21:42:55 »

Les canots des 2 amis de séparèrent pour aller rejoindre leur navires respectif. Jack perdu ensuite de vue Barbosa car le soleil venait de passer derrière l'horizon, et l'obscurité gagnait du terrain sur la lumière bien plus vite.
Jack arriva enfin en vue de son navire qui était déjà prêt a partir. Il monta a bord, donna les ordres néssaissaire et le navire partit.
Tout se passait bien...


  -NAVIRE DROIT DEVANT! cria la vigie

Le capitaine ordonna de virer a bâbord, et de faire tirer les batterie bâbord. Le navire maintenant a portée de tire fut pratiquement démater par ce tir de boulet ramer, ne lui laissant qu'un mat.
Le galion partit toute voile dehors pour fuir le bateau, trop touché pour les rattraper. A l'aube, ils les avaient semé, et faisait cap sur le point de rendez-vous.

Journalisée
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #5 le: 30 Mars 2008 à 11:29:31 »

Navire en vue s'exclamae la vigie restait sur le bateau.Aussitôt le capitaine regagna son navire et ordonna que l'on éteigne les feux,charge les bateries et que l'on se prépare à un éventuelle abordage.Une fois l'équipage remonté à bord le temps paraissait bien long et la bise  frottait le visage impassible de Barbosa.

Quand le maître artilleur arriva pour demander les ordres le capitaine dit de ne pas s'affoler mais de simplement se tenir prét à une éventuelle cannonade.Barbosa ne pouvait distinguer le navire et il se demanda si ce n'était pas Jack et si ce n'était pas le cas il serai pris par surprise espérant que le navire en face ne les aies pas remarqué.Puis le capitaine dit :
  Ecoutez bien nous allons peut-étre subir un abordage aussi tenez vous prét à subir une ataque de plein fouet et ne tirez que quand je l'ordonnerai et pour ce qui aborderon le navire un groupe tuera tout ce qui peut le géner ,le groupe de fizzy se chargera de mettre le feu à la poudre mais n'oublier pas ne tuez pas le capitaine et attendez mon signal.
Journalisée
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #6 le: 02 Avril 2008 à 15:21:03 »

Le navire de Jack avançait a toute alure essayant de rattraper le navire qui se dirigeait en plein vers le repère. Sa devait être un brick avec un ou 2 canons, sans plus, mais s'il s'échapper.
Barbosa l'avait maintenant aperçut, et ne faisait rien! Barbosa regardait le navire avançait, quand un 2e apparut, et il reconnut a la longue vue le "Black pearl", le 1er bateau était un ennemis en conclut Barbosa!
Journalisée
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #7 le: 02 Avril 2008 à 20:13:36 »

  -Capitaine regardait part la longue vue c'est allucinant.
 
En effet maintenant on pouvait apercevoir trois navires Barbosa décida donc de tirer sur le premier et de prier que les autre ne les mitrailles pas.

  -Maitre Cannonier faite charger quelques canons avec des boulets ramés nous allons les dématés
  -C'est fait capitaine et maintenant.
  -
Eh bien FEU!!

Les canons rugirent les boulets ramés pulvérisérent les mats et les boulets percèrent des troues dans la coque qui prenez maintenant l'eau.
Le premier navire essaya de faire demi-tour mais grande erreur il furent mitraillés par le galion d'en face ce qui prouver qu'il s'agissait de Jack il ne restait plus que l'autre navire Barbosa annonça le rechargement et l'attente encore une fois. Mais cette fois-ci la bise ne frottait pas le visage du capitaine mais une odeur de grillait.
« Dernière édition: 02 Avril 2008 à 20:55:13 par barbosa48 »
Journalisée
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #8 le: 03 Avril 2008 à 20:20:35 »

Jack avait finalement rattrapé le navire a porté de tir. Barbosa avait tire. Son ami avait fait feu le premier, mes les coulevrines bâbord avait bien marchait aussi!On continuait toute voile dehors pour mettre le navire ennemi qui tentait toujours la fuite a portée de tir. Sans  1 de ces 2 mats, la course fut de courte duré, et tout les canons firent feu, et le dernier mat tomba. Malheureusement, le navire avait trop pris l'eau pour le sauvé, mais les deux navire se mirent cote à cote. Les canons qui avait eut le temps de rechargé tirent les canons du brick, et leur canonnier furent presque tous tué par une slave de mousquets.
Les soldats du brick se préparènt a sauvé leur vie, et se préparèrent a faire tirer la mort a leur navire. Mais la vue du Voile de la mort du coté gauche du navire fit son effet, et les canonnier prirent fuite. Seul 3 Canons tirèrent, et la riposte fut dure. L'équipage de Barbosa aborda le premier après un tire de mousquet. Le combat fut rapide.
Le bateau fut a eux, l'équipage emprisonner, et la moitié des canons chargeait a bord des 2 navire. Mais on du évacuer car le navire sombrait!
Journalisée
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #9 le: 04 Avril 2008 à 17:55:50 »

Pendant que l'équipages évacuaient Barbosa vit au loin trois navires qui ne présageaient rien de bon.
Aussitôt il alla prévenir Jack et ils commencérent à évoquer une stratégie de sortie.

  Il faut absolument se débarasser de ces Français qui nous suive depuis belle lurette et leur envoyer quelquelque miles dans la vues avant de se faire tirer comme des lapins.
Le capitaine était énervé et n'en pouvai plus illui fallait du repos ;son pistolet était encore chaud et son sabre dégoulinant de sang à cause de l'abordage./i]
  Bon c'est simple il faut utiliser notre demoiselle.
En parlant de ça Jack savait bien que Barbosa parlait de l'effet de surprise et il l'avait autre fois utilisée pour fuir et prendre un navire mais il n'était pas sur que cela remarche une deuxiéme fois,aprés tout ils étaient assez connues pour cette entourloupe il faudrait donc autre chose mais quoi ?
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #10 le: 05 Avril 2008 à 11:45:09 »

Les trois navires, n'étaient pas français mais anglais. Comme ci le destin s'acharnait il s'agissait d'une partie de la grande flotte anglaise, envoyé au caraïbes éradiquer la présence pirate. Par chance le trois ponts et la frégate n'étaient pas présent mais les pirates avaient devant eux dont deux ponts avec plus de 60 canons et une corvette, soit plus de 1300 marins devant eux.

La bataille qu'ils avaient menés avant les avaient fatigués et endommagé leur bâtiments. Les trois navires faisaient route vers eux, toute voiles dehors, les sabords relevés et les canons chargés.

Certain pirate allèrent voir leur capitaine .


- Jack faut fuir! hurla le quartier maitre. On vient tout juste de sortir d'un combat on peut pas vaincre autant de bâtiment! on va être rasé comme des moutons.
Un marin, homme de la mer, regarda les navires et mouilla son doigt.
- le vent est de bon près, faut qu'il nous adosse et on pourra fuir. c'est pas des vaisseaux, on a trois encablures sur eux, faut garder la distance.
- que fait-on jack? demanda sur un ton calme le quartier maitre
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Ice_1er
Messages:
Invité

« Répondre #11 le: 05 Avril 2008 à 12:18:56 »

Jack regarda les navires a la longue vue, 3 navires, 2 2ponts lourdement chargé vu la ligne de flottaison, et surtout lent. Il n'issait aucun pavillons, tout du moins il n'en voyait pas. L'équipage attendait patiament les ordres, Jack n'avait pour l'instant jamais fait une érreur!

  -Il n'y a rien qui nous interresse ici. Quartier maitre, nous fuyons! Mais laissons leur un cado, mettez une mèche assez grande a la prise, nous le ferons sauté quand il seront a peu près a portée! Maintenant, ordonnez le retour dans nos navire et préparez vous a fuir!

Les hommes heureux de ne pas avoir a combatre, montèrent sur le Black pearl et le voile de la mort, se mirent dos au vent et fuyèrent. Les 2 ponts serait plus facile a semé que a corvette...
Journalisée
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #12 le: 14 Avril 2008 à 12:18:27 »

    Sortez la voilure et dépéchez vous tat de fainaient on a que peu d'avanceLes navires inquiétés Barbosa,comment les avez t'on retrouvés si vite tout avez était calculés à la seconde prét et voila que maintenant il sont pris en chasse.Il n'y a qu'une possibilité il y a un traitre parmi l'équipage.Il faut le démasquer au plus vite avant que les mutineries ne se mettent à avoir lieu car l'équipage pas à un seul moment ils n'ont euent de répis et il espere que Jack le savait.
   Capitaine ils nous ratrappent

-Impossible nous avons moins de tirand d'eau descendez dans la soute et vérifiez si on ne peut rien jetés à l'eau et faites vite à moins que vous ne vouliez finir avec les poissons.


  A ces mots le quartier maitre tressaillit et s'éxécuta il ne fallait pas perdre une seule seconde.
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #13 le: 14 Avril 2008 à 21:19:25 »

La course poursuite commença sous un vent puissant. Elle dura trois heures, la corvette commençait à devancer ses camarades mais un coup de canon la rappela auprès des deux deux ponts.

Les pirates devancaient leur ennemi, Tous enfin presque, Jack était en mauvaise posture, les combats avaient dû fragiliser son mat de misaine, il dut réduire la voilure de ce mat afin qu'il n'aquit pas une contre-quête mancanate pour le gréement.

Il était rattrapé par les trois navires tout canons dehors. 


Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
barbosa48
Messages:
Invité

« Répondre #14 le: 15 Avril 2008 à 11:45:51 »

Barbosa dever absolument gagner de la vitese et pour cela ils avaient leurs canons et queles marchandises sans importance mais malheuresement cela ne fonctionnait que trés peu et il falliait absolument les semer mais un autre probléme tracassait le capitaine. On les avaient retrouvés si facilement cela était impossible
il y avait un traitre parmi eux c'était certain,Barbosa se perdit dans ses pensées quand son quartier maitre arriva.
       Capitaine nous perdont de la vitesse.
     -Eh bien qu' attendez vous?Hissez toute la voilure et vérifiez que les mats tiennent le coup.Allez le vent nous ai favorable profitais-en.


  Le capitaine descendit dans la cale pour controler l'état de la coque avec l'aide de son maitre charpantier et s'assurer que un trou dans la coque ne les ralantirez pas.Il fut surpris de découvrir un trou aussi grand qu'un  doigts qui faisait entrait l'eau

  Rebouchez moi ça et vite nous perdons un temps précieux et faite vite
  Bien capitaine,tout de suite capitaine.

  Une fois le trou rebouché et l'eau évacuer la vitesse augmenta un peu et l'aide de toute la voilure améliora la vitesse du Voile de la mort qui perdit leurs ennemis dans la brume.

« Dernière édition: 15 Avril 2008 à 11:48:51 par barbosa48 »
Journalisée
Pages: [1] 2
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.086 secondes avec 21 requêtes.