17 Avril 2024 à 05:42:18 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: l'expédition  (Lu 26482 fois)
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #15 le: 24 Avril 2008 à 09:09:59 »

Seth et deux hommes marchaient dans la jungle épaisse.

- J'y comprend rien pourquoi on m'envoie chasser? je sais pas tirer.
- Mais tu sais te battre! répondit son matelot, deux fusils dans les mains, essayant de se défaire d'une ronce.
- en cas d'une attaque indienne.
- Tu parles on sera tous mort couvert de flèche Rectifia Jean.
- J'pense c'est pour plus voir ma face. Y'en a un qui peut pas me voir!
- Sans doute. Ricana Dent jaune.

Ils s'assirent sur des rochers, sous un espace de lumière, regardant au alentour.

- vous en pensez quoi du capitaine qui est avec nous.
- Incompétent  Répondit froidement Seth en regardant le ciel clair sans nuage.
- tu y vas un peu fort. J'pense qui a ses preuves à faire.
La chaleur montait de plus en plus, les vêtements de tissus grossier des trois hommes commençaient �  se gorger de sueur, des énormes marques apparaisaient sous les aisselles, seul Seth semblait moins touché que les autres. Il avait toujours vécut dans les pays chaud. il s'essuya le front et se redressa.

Autour d'eux une immensité d'arbre,de buisson d'une richesse naturelle peut commune. seth s'avança un peu et d'une voix grave murmura.

- Dites vous savez d'où on vient?
- De ce chemin Fit Jean.

ils se levèrent tous en pénétrèrent dans le chemin qu'ils venaient de se tailler �  travers des murs de végétation au bout d'un moment seth reposa son cimeterre

- Bordel! Merd! S'écria Dent Jaune. On est perdu!! le chemin est déj�  recouvert de végétation! cette foret est maudite.
- Raconte pas de connerie! On s'est trompé! Dit calmement Jean.

Dent jaune prit son fusil et commença �  tourne en rond pour surveiller.

- Ou c'est des indiens qui ont recouvert notre chemin et attendent pour nous tuer. On sentait dans sa voix de la peur, Jean regarda Seth ce dernier sourit. Et s'approcha de l'homme aux cheveux long et blond. Les sourcils fronçaient, le regard noir.
- attention sa risque de piquer! Sur ce seth attrapa le fusil tira un coup et donna un fabuleux coup de poing dans la mâchoire de son compagnon. Ce dernier alla s'écraser au s, la chute amortie par les coussins d'herbe et se releva calmé.
- CA résout pas notre emmerde. On est paumé! conclut Jean.

Ils regardèrent ce qu'ils avaient comme matériel, des vivres pour deux jours, plus de cinquante balles et assez de pourdre.


Au campement le guide arriva enfin suivit des ânes transportant force vivre et bois. Derrière une troupe de trente hommes arriva, vingt pirates et dix marins de Kevin. Thibeaut alla saluer Quentin et l'informa de la situation: leur avantage numérique.
Tout les marins abandonnèrent le travail, déj�  épuisé par la chaleur et allèrent boire un coup pour saluer l'arivée de leur compagnon, rejoind par les savants.

le campement était organisé, des tentes mises en cercle autour de plusieurs foyer et tonneau d'eau. au milieu on construit avec le bois apporté un baraquement pour entasser les vivres. Les scientifiques s'étaient mis �  l'écart au milieu de la ville déserte. La ville livrait de plus en plus de ses maigres secrets.
 
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #16 le: 21 Mai 2008 à 19:06:23 »

Cela faisait deux jours qu'ils n'étaient pas revenus. Thibeaut était inquiet il allait perdre parmi c'est meilleurs hommes.

il marcha pour réfléchir regardant de travers la forêt qui avait englouti de ses compagnons et regarda la ville en ruine. il se pinca les lèves et se gronda intérieurement.

- Je peux pas avoir perdu trois de mes frères d'armes pour un tas de ruine!

il accéléra le pas et traversa ce qui avait du être avant une rue de pavée, maintenant recouverte d'épaisse racines et de petits herbes �  tel point qu'on avait l'impression de marcher sur un tapis. Il alla voir un groupe de ses hommes assis par terre �  jouer aux dès et leur dit d'un ton ferme.

-Préparez vous il va falloir les retrouver! Les cinq hommes savaient de quoi il parlait. Ils levèrent le visage et regardèrent leur chef. l'un d'eux, au cheveux blond, s'osa dire qu'ils étaient morts sur ceux Thibeaut leur ordonna dans ce cas de retrouver leur corps car ils méritaient d'entre donné �  la mer et non la terre. Ils se levèrent car ils savient que leur chef ne rigolait pas sur ce genre de chose.

Et avec le guide ils partirent leur jour même sur la trace des pirates.

Durant trois jours ont eut aucune nouvelles des deux groupes mais ont fit une vrai découverte: un tunnel qui semblait mener dans des galeries souterraines mais son mauvaise état fit en sorte que personne ne s'y risqua.

Un petit matin le groupe parti retrouver Seth et ses deux compagnons revint, l'air abattu portant un vieux sac. Lefèbre courra vers eux, sans un mot on lui montra le sac, une énorme entaille.   

- Sans doute attaqué et tué. Dit le guide sans autre forme de cérémonie.

Les cinq pirates hirsutes, avec des barbes remplies de poux demandèrent de pouvoir se raser.

La nouvelles fit un choc dans l'équipage et certain devenait nerveux et violent. après cet évènement il y eut dans la même journée trois accidents et disputes �  déclaré commencé par les hommes de "la bousolle" sur ceux de Kevin. Lefèbre esperait pouvoir calmer cela la nuit.

   
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #17 le: 22 Mai 2008 à 20:32:04 »

La journée s'était calmée et la nuit se dévoilait enfin. TYhibeaut lefèbre et Ulric était dans sur la place �  discuter des incidents de la journée.

Hyorg inspecta les environs de la ville, entrant dans la forêt vierge esperant y trouver des herbes et des oiseaux �  chasser. Mais l'obscurité ne lui facilité pas la tache. il marchait dans un lieu épais et sombre, avec comme seule lumière celles des petits feu du campement.
Soudain derrière un épais tronc, solide aux écorces semblables �  celle du chêne, il entendit une voix humaine.   



-Maudite forêt! Grogna un homme de forte stature mais de petite taille au sourire édenté.Ses deux compagnons autour du feu le regardèrent.
- hé regardez y a le gars étrange qui va en forêt! S'exclama le plus jeune.
- quelle l'engoutisse! Comme elle a eut l'étranger et tom!
- C'était des bons gars! Dommage qu'ils sont morts comme ça! Fit Stewards Eding
- Oui Firent en soupir les deux autres hommes.

Au bout d'un quart d'heure de silence, où les hommes se gratter le visage couvert de sueur et pour certain de bouton de moustique, prédateur de la forêt. Un bruit ce fit entendre.

Les trois hommes mirent leur mains sur leur armes pensant �  combattre les hommes de Kevin mais ils virent Hyorg portant un homme et deux autres presque abattue derriere lui. Le capitaine appela �  l'aide, les marins coururent �  son aide et découvrirent des fantômes. 

- Par la sainte vierge!! Dent Jaune!
- Quoi Jean! On vous croyez mort.
- C'est presque le cas de Dent Jaune... Dit seth dans un souffle en levant sa tête pour voir les trois hommes.  
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #18 le: 23 Mai 2008 à 16:51:20 »

seth regardait le vol des moustiques et des papillons de nuit, blanc de pureté. un vol éclairé par les nuances de la flamme d'une bougie peignant de rouge, orange et de gris la toile où se projettaient les ombres des voleurs nocture.

Seth était étendu sur un lit fait d'un matelas de mousse et de coton et d'une couverture en toile. il se tenait sous une tente fait de quatre piques plantés dans le sol avec par dessus une toile qui recouvrait le tout et protegé de la pluie. Une tente très aéré car elle servait �  la base de stockage pour certain tonneau mit �  l'écart pour Seth.

Thibeaut, les yeux mis clos d'énorme cernes , le visage creux arriva avec un sourire aux lèvres. il s'agenouilla pour être au niveau de Seth qui regardait fixement comme hypnotisé ce vol, les yeux presque fermé, les lèvres éclaté, le corps faible.

- comment va Jean?demanda t il presque dans un grognement inaudible.
- Mal....


Un long silence se fit, on entendait le chant des oiseaux nocturnes et le craquement de certaine feuilles. par moment la discussion de deux hommes marchant en rond, bouleversé par la venu de leur amis.

- J'ai parlé avec leur médecin, un grave gars. Il dit que Jean a des chances de s'en sortir mais il craint que l'on doit lui couper la jambe. finit pat avouer Thibeaut en regardant en l'air. Seth ne dit rien.
- que c'est il passé?

fit une voix inquiété. Seth eut ce qui aurait pu ressembler �  un sourire, il attendait cette question. Il réunit ses forcer pour croiser ses mains et dit d'une voix monotone grave et inarticulé.

- Jean est tombé dans un trou, qu'on avait pas vu. Recouvert de végétation. Je suis allé le chercher. Dent Jaune lui a fait une atli... atl
-attelle?
- avec le reste de son fusil, car dans sa chute jean avait brisé son arme. on l'a transporté. Mais durant une nuit descente on a perdu notre tonnelet d'eau douce. On a dut boire la rose et dans les ruisseaux.
je suis atteint d'un mal inconnu en buvant. Seth se redressa et se mit à cracher et à tousser presque étouffer par sa salive.
Dent Jaune nous a trainé jusqu'ici sacrifiant ses rations pour nous deux, j'étais en état de marché pas Jean.

sans rien dire Lefèbre prit la main de seth et la serra en guise de félicitation et de remerciement puis s'en alla retourner voir Jean. malgré tout les pirates ont un fort sentiment de camaraderie...
Seth regardait encore le vol, lorsqu'un moustique vint se poser sur son bras, il tendit une main tremblant et l'abattit. Frappant juste sa peau la bête avait eut le temps de fuir. seth savait ce que cela voulait dire. ses paupières se firent lourdes il s'endorma. 
 
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
hyorg
Messages:
Invité

« Répondre #19 le: 23 Mai 2008 à 20:41:46 »

Quelle que temps avais passer de puis le retour des disparut pendant que les membres d'équipage s'en occupais, hyorg quand a lui s'éclipsa discrètement pour s'enfoncer dans la forets et une fois a bonne distance du camp il commença un étrange rituel païen.

-Toi dieux des morts reçois cette offrande de sang pour assouvir ta soif car bientôt beaucoup de sang risque de couler.

il prit son couteau et s'ouvrit la main pour faire couler son sang sur une petit statuette avent de ce mettre a résister d'étrange parole dans la nuis.   
Journalisée
leboboss
Messages: 3910

légende des oceans
*****
vieux loup de mer
A la mémoire des temps anciens ...


Karma: 179
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #20 le: 24 Mai 2008 à 14:35:23 »

depuis quelques jours , des troubles sévissaient parmis les hommes d'Ulric , certains croyaient que l'endroit été maudit et ce mettaient a ce battre pour défendre leur point de vue , d'autre en avaient marre de cette endroit et voulaient retourné sur l'ombre . Trois hommes déj�  avaient subis le fouet , mais rien ne les arréta pour autant .

-Barnabé , va me cherché le dirigeant de l'expédition , il faut absolument que je lui parle .
-Bien Ulric .

ils arrivèrent au bout d'un certain temps

-bien , nous avons un probleme , mes hommes ne supporte plus cette environnement , il y a de nombreux signe de violence et de refus dans mes rangs , nous devons nous dépéchez de rechercher d'éventuel trésor ou nous courons a la mutinerie
-Mais je fais de mon mieux mais qui peut nous dire les trésors qui sont dans cette ville?
- Mutinerie! ne vous en faites pas. Mes hommes sont nerveux mais fidèles. Je remplirais ma mission qui est de défendre les hommes de sciences. Toutes mutineries sera étouffée par le sang et rappelez �  vos hommes qu'ils ne sont qu'une vingtaine nous une trentaine, si vous n'avez que cet argument. Mais évitez de le dire.
Ce qui m'inquiète le plus c'est le comportement entre les deux équipages il y a eut plusieurs bagarre qui n'ont causé aucun dégats mais cela peut dégénérer surtout avec mes hommes    
« Dernière édition: 25 Mai 2008 à 13:02:46 par leboboss »
Journalisée

-Cap'tain ?
-Oui moussaillon ?
-Non rien.
Black
Messages:
Invité

« Répondre #21 le: 26 Mai 2008 à 19:47:29 »

Edit : Avec autorisation de scar je viens participer �  la quête.
Mon personnage, Vladimir Kavalski est officiers sur le navire de Kévin (leboboss). Depuis le début, Vladimir se contenta de suivre tentant de calmer les hommes de Kévin.

Vladimir s'était assis sur un tronc, son mousquet �  la main. Il observa Seth s'endormant ainsi que Ulric discuté avec le chef de l'expédition. Il faisait chaud et humide. La jungle regorgait de cri d'animaux et de chant d'oiseau. L'air était également remplis de différents insectes, comme les mouches et les moustiques, porteur de la redoutable malaria.
Le russe se laissa tomber en arrière et sa tête heurta un arbre. En regardant en l'air, il remarqua une grosse tâche noir. Il se leva rapidement et observa une grosse tarentule. Il saisit son mousquet, verifia qu'il était chargé, tira le chien en arrière, épaula l'arme, visa et appuya sur la gachette. Une étincelle surgis accompagné d'un panache de fumée et une détonation se fit entendre. La balle toucha l'araigné qui tomba sur le sol, mort.
 
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #22 le: 16 Juin 2008 à 17:27:33 »

hrp: comme faut bien finir les quêtes je vais la finir seule.

Le temps passa, le médecin était optimiste pour Seth, il ne crachait pas de sang, ce n'était pas une tuberculose ou une maladie trop grave. Il tenta de voir si un de ses preceptes marchés: un homme sain et en forme peut venir �  bout des maladies même sans traitement qu'un homme faible qui subit des saignés.

Seth reçut des repas riches et en trois jour il s'était remit de sa blessure et de son mal intérieur, mais assez faible pour aider directement ses compagnons, juste leur apporter eau et vivre.

Ulric était nerveux et les relations de des équipages allaient au plus mal, il obtint des hommes de savoir que si dans trois jours rien d'intéressant était trouvé on lèverait le campement et laisserait cette ville en ruine �  ses anciens fantômes.
 
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Black
Messages:
Invité

« Répondre #23 le: 17 Juin 2008 à 17:52:11 »

Vladimir, bien qu'apartenant �  l'équipage de Kévin, faisait tous son possible pour arranger la situation entre les deux équipages. De temps en temps, quand une bagarre était au bord d'éclater, il intervenait et calmait avec succes les esprits.

De temps a autre, il parcourait les ruines, visitant et admirant l'architecture locale. Ce qui semblait l'intéresser, comme des vases ou des sculture, n'intéressait pas ces camarades.

De retour au camps, il alla voir Ulric.


- Alors camarade, comment trouves-tu cette belle ville ?
- Peu inteéressante, Vladimir.
- Il y a pourtant plein de chose �  voir. Admire ces scultures, ces productions artisanals, ces oeuvres artistiques.
- Tu parle, ça ne se vent même pas et on gagne rien.
- Je suis d'accord, mais il y a plein d'autre lieu à explorer.
- Tu raisonne comme c'est explorateur. Qu'il fasse leur boulot et qu'ils nous paye.
- Le capitaine nous donnera notre part. Ce qu'il faut, c'est les laisser faire, tout en profitant des richesses indiennes. Pour cela, il nous faudra de la patience.
- Mouais !
- Et comment ce porte nos petits camarades ? J'ai entendu dire qu'ils avaient eu des malades.
- Je m'en contrefiche.
- Si tu ne fais pas d'effort, Ulric, cette aventure finira en un bain de sang.
- Je n'ai pas d'instruction a recevoir de toi Vladimir Kavalski. Tu n'est que quartier-maître et moi je suis second.
- Oui, mais moi j'ai un équipage qui si je le veut me suit les yeux fermé.

Vladimir se leva et dit un dernier mot à Ulric.

- Prend garde Ulric, la trahison est une menace discrète. Mais je peux l'éviter,... ou l'inciter.

Rapidement, l'ex-officier russe s'éloigna.

hrp : je vais te donner un petit coup de main Clin d'oeil  
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #24 le: 17 Juin 2008 à 18:17:34 »

Seth marchait boitant un peu �  cause de sa cheville. Il regarda passer Vladimir, eut un haussement d'épaule et alla voir son capitaine.

- On ne tentera rien. Il marqua une pause, posa sa main sur un mur, recouvert de lierre, et ajouta Des pots en terre cuite, des "statuettes", rien de valeur, nos vie valent plus que ça!
- très bien capitaine mais va falloir calmer l'équipage.
- Certes j'en ai discuté avec Quentin il pense qu'en les faisant travailler dur ils auront la tête �  autre chose et cela pourrait faire avancer les recherches.
- Reste �  savoir s'ils vont se laisser avoir comme ca
- En effet

Thibeaut quitta Seth sans rien dire  
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
leboboss
Messages: 3910

légende des oceans
*****
vieux loup de mer
A la mémoire des temps anciens ...


Karma: 179
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #25 le: 17 Juin 2008 à 18:26:22 »

alors que vladimir quittais Ulric , celui ci détachea son regard et tenta de trouver le chemin de la mer ... impossible , tout n'était que liane et arbre en tout genre ...

-Daphné , rien de nouveau découvert aujourd'hui ?
-Non ... Et le moral n'y est vraiment pas ...
-Bien , si nous continuons comme sa , nous courons a la catastrophes , mais je ne peu hélas rien faire ... Et Le capitaine et les Hommes de l' Ombre doivent s'impatienter ...
-Sans doute ulric , mais nous nous sommes engagé dans cette aventure ...
-... Que je commence a regretté .

Soudain , un bagarre éclata tout prés d'eux . Ulric ce précipita et sépara d'un coup de poing les deux hommes .

-Que ce passe t-il encore ?
-Il m'a cherché . Fit le plus jeune des deux .
-Est ce ma faute si il n'est même pas foutu de ...
-SILENCE ! John , occupe toi d'eux , fait leur subir le fouet .
-Bien capitaine .

Ulric s'éloigna rapidement ... Làs ...  
Journalisée

-Cap'tain ?
-Oui moussaillon ?
-Non rien.
Black
Messages:
Invité

« Répondre #26 le: 18 Juin 2008 à 16:29:39 »

Les 2 bagarreur furent amené �  Vladimir, le quartier-maître. Il leur demanda la cause de leur dispute qui n'était qu'une bête histoire. Vladimir condamna les deux hommes a une demi-douzaine de coup de fouet. Rapidement, il executa la sentence avec le plus de neutralité possible. Quand ils furent détaché, les deux hommes s'éloignèrent pour se reposer.

Vladimir vit ses hommes et ceux de la Boussole démoralisé et tendus. Il decida d'aller voir le capitaine de la Boussole. Un matelot l'envoya dans une tente.


- Capitaine, je doit vous parler. Nous devons trouver une solution pour satisfaire tous le monde. Ces ruines passionent les scientifiques, laissons les faire. Quand le moment sera venu, quand nous aurons trouvé des objets de grandes valeurs, nous nous servirons. Mais il faut faire preuve de patience. Certains hommes d'Ulric resterons fidèles �  leur mission, certain d'être payé. Mais ils ne refuseraient quelques richesses indigènes. Nous devons trouver un arangement favorable �  tous.

Thibeaut avait écouté Vladimir avec une certain apréhention, et un rien dépourvu.  
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #27 le: 18 Juin 2008 à 19:46:41 »

Thibeaut sourit, il avait de nombreux appuis pour tenter une attaque. Mais si c'était un piège? il regarda Vladimir et dit.

Ce qui a été trouvé ne vaut pas la vie de mes hommes! Et je suis honnête je respecterais mon engagement me prenez vous pour un pirate. Ajouta t-il en riant.
 Le meilleur moyen de calmer vos hommes et de faire ca: faites les chasser toute la journée! Cela les changera des ruines et les fatiguera et durant la chasse ils ne seront pas en contact avec mes hommes, les miens vous remplaceront pour le travail, ils y mettront les bouchées doubles et le soir ils seront trop fatigués pour se disputer.
Mais pas pour se battre, pensa le capitaine.
- J'espère qu'ainsi nous règlerons les problèmes que nous donnent nos équipages! Allez sortez de la tête Demanda t il d'une voix chaleureuse et aimable en le reconduisant dehors. Il ajouta qu'il était très fatigué  
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Black
Messages:
Invité

« Répondre #28 le: 20 Juin 2008 à 19:14:51 »

Plus ou moin ravis, Vladimir se laissa mettre dehors. Il trouvait l'idée de Thibeaut intelligente, cependant, il avait un mauvais présentiment. Le capitaine de la Boussole semblait trop amical. Il était d'accord cependant que des ruines ne valait pas de vie humaines.

Vladimir alla dire �  Ulric d'envoyer chassé chaque jours tous les hommes, par groupe de 4, afin d'évité les incidents. Malgrès qu'Ulric semblait satisfait, Vladimir trouvait cel�  trop beau.
 
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #29 le: 22 Juin 2008 à 17:36:04 »

Les savants étaient nerveux, ils avaient tenus promesse, et il ne restait plus que deux jours; le tunnel était trop obstrué de débris pour s'y attarder. Ils y avaient perdu une journée dessus, où les hommes de la "Boussole" s'étaient fatigués �  la tâche, pour rien.

Thibeaut regardait l'architecte dessiner les plans de la ville, et faire des croquis des plus grosses statues de pierre usé par le temps. Il savait que ces dessins avient une grande valeur mais  pas en or il ne pourra rien y faire. Le botaniste trainait dans la ville où il trouvait assez de fleur étonnante pour ne pas se risquer dans la forêt.   
 
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt Ã�  dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Pages: 1 [2] 3
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.8 secondes avec 22 requêtes.