24 Mai 2022 à 13:18:44 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: 1 2 3 4 [5]
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: taverne du loup galeux  (Lu 28539 fois)
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #60 le: 26 Juillet 2009 à 20:52:30 »

Seth écouta d'une oreille distraite la conversation; il regarda son compagnon, tête de pioche, ce dernier avait du mal à retenir un fou rire. L'arabe fut prit aussi de se même rire qui les démangeait.

- Quelle bande de buse!! Dire partout leur appartenance à un navire qui leur vaudra la corde. dit Seth en riant, alors que son ami pouffait et avait du mal à avaler le rhum qu'il buvait. Il finit par rejeter dans un filet de bave le punch qu'il avait but, sur la table, seth essuya sa main d'un revers sur son torse. L'arabe n'en revenait pas comme son ami.

- Binjour! Jé chui un pirate maure! dit il en riant et caricaturant son accent, qui avait presque disparu avec ces années aux caraïbes.
- Et bientôt mort avec une telle présentation! rajouta Tête de pioche.

Ce dernier perdu tout envie de rire quand il vit la dame entrer, il fut témoin de la scène, Seth lui plaqua une main sur la table, sachant très bien que l'autre qui s'était glissé sous la table tenait un coutelas. Tout l'équipage du "jaguar" savait que tête de pioche comme Marc partageaient des rêves d'égalité et de folie utopistes. Seth savait qu'il saura maitriser son compagnon mais espérer ne pas avoir à utiliser la force.

- Calme toi! lui murmura t- il plusieurs fois, comme on le fait à un alcoolique pour le calmer, Seth fixait son regard dans celui de son ami, il voyait que la haine la colère l'envahissait de plus en plus, il respirait fort. Quand elle passa à deux tables d'eux, il lui lanca un crachat qui vola juste derrière elle, elle ne le vit pas.

Une fois partit, il se leva d'un coup.


- Je vais la saigner comme une truie!
Hurla t-il en se levant si violemment qu'il avait réussit à se débarrasser de l'étreinte de Seth qui lui restait assis, levant les yeux pour voir son compagnon.

Seth se leva à son tour. Il n'eut pas à parler pour calmer son ami, les muscles tendus, prêt à agir, et la cause de cette crise partie, tête de pioche se rassit, conscient d'avoir attiré toute l'attention sur lui.

- Faut que je sauve le petit...
- Attend on a une autre mission!
- Au diable ce canon, sa vie vaut plus! rétorqua le marin. Seth ne partageait pas son avis.
- Il semble rien oser pour fuir qu'il crève!
- Je sais que tu es ignoble avec ça! Comme jaguar courant pour vous seul ceux qui se battent pour leur liberté la mérite! coupa t il. Mais regarde le! !tu crois qu'il a put se défendre! Il est né avec ces chaines faut qu'un autre lui brisent il doit pas connaitre la notion de liberté!
- Tu as peut être raison finit par avouer tout bas seth après quelque temps de réflexions.

La conversation s'était passée à voix basse mais on pouvait sentir que leur échange était vif.

- On doit avant tout trouver une charrue après je verrais ce que je peux faire pour le petit. conclu Seth.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Nahi
Messages:
Invité

« Répondre #61 le: 29 Juillet 2009 à 12:33:44 »

Le garçon mangea mais ne répondit rien a part un merci en français.Isabelle lui avait parler anglais malgré elle. Elle le laissa manger l'enfant. Se rasseyant elle se demanda depuis quand il était esclave, regardant sur l'acte de propriété elle vu qu'il n'avait jamais connu la liberté.

-"je crois que je vais garder le gamin. Il ne sais pas comment vivre en dehors de la maison de sa maîtresse"dit-elle s'adressant au personne autour.

-"Tu veux m'accompagner?"dit-elle en s'adressant à Arvedui en Français cette fois.
Journalisée
Arvedui
Messages:
Invité

« Répondre #62 le: 29 Juillet 2009 à 13:23:19 »

Mais qui était ce fou au bout de la taverne avec son compagnon au teint étrange? Et sa se saignait comment une truie? Arvedui bougea les chevilles, tentant de forcer la chaine, mais ne réussit qu'a s'écorcher les pieds. Impossible de s'écharper. Pour le moment. Il ne doutait pas de pouvoir maitriser cette femme qui ne semblait pas armée en profitant de l'épée de surprise, puis fuir. Il avait réussit des coups bien plus audacieux avant, mais pas avec ces chaines. Discrètement, il cacha un couteau dans sa manche, si discrètement même que seul un autre voleur de talent égal l'aurait remarquer.
-Vous parlez Francer maitresse? dit-il très surpris. Vous accompagnez? Je ne comprend pas, c'est a vous de décider ce que je dois faire
*Quoique je sais déjà. Tu m'aura pas comme cette con***e d'ancienne maitresse. Dès que t'a le dos tournée et qu'il y a personne, je te fou un coups de couteau... pensa Arvedui d'une froideur surprenante*
Cette fois il ne fut pas assez discret et un chaine cliqueta. Il savait que c'était inutile de continuer a tordre ses chevilles dans tout les sens, il l'avait déjà fait et refait, et il n'avait jamais réussit. Jamais désespéré non plus, il voulait toujours dépasser cette horizon d'un bleu azur qui le bloquait sur cette ile, franchir cette limite, ce rempart d'eau que seul un navire peut franchir. Rêve perdu d'avance, car coincer par ses maudits liens!
Journalisée
Nahi
Messages:
Invité

« Répondre #63 le: 29 Juillet 2009 à 13:41:17 »

Isabelle entendit les chaines chiquetées.

-"Je m'appelle Isabelle si tu le souhaite tu peux m'appeler comme ça et oui je parle français mon père est d'origine bretonne.Tu as 13 ans d'après l'acte de propriété, je vais t'emmener avec moi a part si tu veux rester ici bien sûr, je voyage beaucoup je pense que tu sais tu battre mais je t'apprendrais quand même après quand tu voudras partir ou encore essayer de me faire la peau tu le pourra sache que je ne suis pas comme ta maîtresse toutes les femmes ne sont pas aussi horrible quelle.Veux-tu voir l'océan?"dit-elle avec un regard appuyé et un sourire.
     
Journalisée
Arvedui
Messages:
Invité

« Répondre #64 le: 29 Juillet 2009 à 15:45:50 »

Voir la mer? Elle mentait. Aucun maitre n'a jamais envoyer son esclave sur la mer... Ou seulement en fond de cale. Devait-il accorder sa confiance après ce que l'autre lui avait fait? D'un autre coté, cette maitresse là était autrement plus belle que l'ancienne, et en cas de viol...
-Euh... la mer,  maitresse Isabelle? demanda t'il. Vous voulez dire quitter ce coin perdu?
Le couteau dissimulé dans la manche glissa légèrement, et un raillons de lumière vint se refléter sur la lame pendant un bref instant, mais suffisamment pour qu'Isabelle le voie. Maintenant il lui  restait 2 solutions, se soumettre ou tenter un combat malgré ses chaines. Il était vif d'esprit, et réfléchit a ce qui c'était passé ses derniers temps. S'il fermer sa confiance a tous, il ne réussirait jamais a avoir des relations humaines. Une nouvelle fois, il décida de compter sur la bonté d'âme de sa nouvelle propriétrice.
-Je crois que je devrais venir avec vous. Je ne survivrais pas seul ici.
Ses pommette rougirent lorsqu'il baissa la tête et d'un geste habile ressortit le couteau et le posa sur la table.
-Je vous prie d'excuser cette mauvaise intention maitresse Isabelle.
« Dernière édition: 30 Juillet 2009 à 15:45:01 par Arvedui »
Journalisée
Nahi
Messages:
Invité

« Répondre #65 le: 30 Juillet 2009 à 16:11:35 »

Isabelle prit le couteau.

-"T'inquiète pas c'est pas grave, c'est même normal vu comment tu as vécu.Mais je te demande de me faire confiance s'il te plait je sais que c'est dur mais si tu veux marcher librement et sans aucune chaîne il le faut. Ma vie n'est pas de tout repos mais tu sais te battre et tu ne ronchonnera pas à apprendre si tu es d'accord la première chose que l'on va faire après  que tu es fini de manger c'est acheté de vêtement et tout ce qu'il te faut pour venir avec moi.Compte tu me faire confiance ou essayer de me tuer sans arrêt?dit-elle finissant ça phrase sans sourire. 
Journalisée
Arvedui
Messages:
Invité

« Répondre #66 le: 30 Juillet 2009 à 16:25:10 »

Elle avait l'air sincère... Comme l'autre traitresse. C'est assez bizar comme certaine personne peuvent inspiré confiance même s'il ne la mérite pas, enlevant les chances que les autres l'optienne de leur victime. Arvedui fut bien tenter de répondre ce qu'il avait en tête, mais le papier sur la table indiquait qu'elle avait droit de vie ou de mort sur lui, et que s'il devenait une menace. L'autre choix était d'attendre le bon moment. En attendant il pourait toujours juger.
Sans s'en appercevoir, un mur de glasse se formais autour de son coeur. Un mur ne laissant entrer aucune émotions gentille ou réconfortante. Il était en train de perdre ses moyens.
-Je pense qu'accorder ma confiance va être nécessaire... *malheuresement...*
Arvedui regarda la bourse lancer par la truie qu'on voulait égorger (celon l'ami de Seth). Elle devait contenir au moins 50 louis d'or, une fortune! Quand on pense qu'un pantalon pouvait couter seulement 5 livres. Mais pour elle ce devait être de la petite monnaie! Une idée germa dans la tête du garçon, il faudrais qu'il en parle a sa nouvelle maitresse. Mais pas là. Dehors.
-Maitresse Isabelle?... es ce qu'on peut sortir?
Journalisée
Nahi
Messages:
Invité

« Répondre #67 le: 30 Juillet 2009 à 16:49:00 »

Isabelle ne fut qu'a moitié heureuse le garçon avait l'air froid il faudra qu'elle soit sur ses gardes.

-"Oui bien-sûr sans problème mais soit sur d'une chose tu garde les chaines aux pieds tant que je ne suis pas sur que tu veuille vraiment rester avec moi les mains je te l'est laisse pour que si tu tombe et que ne peux pas te rattraper tu ne tu fasses pas trop mal."dit-elle avec un grand sourire.  

Elle régla Ike avec son argent tout en le remerciant, elle dit au revoir à la tablé et parti accompagné de l'enfant.

  
« Dernière édition: 30 Juillet 2009 à 17:02:59 par Nahi »
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #68 le: 31 Juillet 2009 à 09:46:30 »

Les deux pirates se levèrent brusquement comme si la cloche du branle le bas de combat venait de sonner et les appeler à leur devoir.

- Faut y aller! Dit Seth
- Ouaip sinon les gars vont être déçus.

En partant ils saluèrent le capitaine avec qui ils avaient discuté, et réfléchissant au moyen "honnête" de trouver une charrue attelée
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
ike
Messages: 21

*
matelot de seconde classe

Karma: 5
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #69 le: 31 Juillet 2009 à 14:32:06 »

ike sorta en prenant la bourse que Isabelle lui avait donné et lui dit en lui la lançant:
<<Voyons je l'avais déja dit non? je ne ferais pas payer une femme.Aller aprés tout c'est cadeau.>>
Journalisée

qui fait attention à moi? pourtant je peux me glisser derriére toi et...
Bouletlecanonier
Messages:
Invité

« Répondre #70 le: 01 Août 2009 à 20:33:07 »

Boulet regardait la scène et songea:
"dommage qu"elle soit partie elle, je l'aimai bien"
il se tourna vers ike:

-au fait toi! Je suis venu te dire que on a un nouveau menbre à la confrérie, ça bouge en ce moment!
Journalisée
Pages: 1 2 3 4 [5]
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.024 secondes avec 22 requêtes.