25 Septembre 2021 à 04:39:51 Cacher ou afficher l'entête.
Bienvenue, Invité. Veuillez vous connecter ou vous inscrire.

Connexion avec identifiant, mot de passe et durée de la session
Nouvelles: Réorganisation de la carte
recherche forum pirate  
Accueil jeu :: Accueil Forum :: Aide :: Rechercher :: Identifiez-vous :: Inscrivez-vous
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
Auteur Fil de discussion: réunion chez le gouverneur  (Lu 21348 fois)
Bike
Messages: 2242

légende des oceans
*****
homme de la mer
No more games !


Karma: 137
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #30 le: 03 Mai 2009 à 15:20:05 »

Corey regarda Hyorg. Il prit lentement la parole.

-Cela est faisable. De plus, si nous pouvons mouiller à proximitité des navires de guerre, nous pourrons les mettre hors d'état de nuire, à condition d'être rapide. Il faudra tirer et empêcher les soldats de coincer les hommes à bord... On se lancera ensuite à l'assaut du fort.
Journalisée

Un des joueurs les plus anciens encore en activité !

Autoproclamé pire cauchemar des joueurs de la communauté : †MTS†
Black
Messages:
Invité

« Répondre #31 le: 03 Mai 2009 à 16:22:42 »

   Robert réagit rapidement et intervint à son tour :

- Nous sommes tous d'accord sur le fait qu'il faut faire vite pour débarquer, mais la question est y arriverons-nous avec certitude ? Un élément oublier, un gros problème et on se retrouve sous le feu sans pouvoir rien faire. Peut-être que si nous ouvrons un combat naval en bombardant l'autre côté de l'île, la flotte quittera la baie du port.
Journalisée
hyorg
Messages:
Invité

« Répondre #32 le: 03 Mai 2009 à 18:50:51 »

-c'est une possibilité mais nous pouvons combiner les deux plans, les navires de transport débarquent sur la plage nord la nuit avant que la flotte de soutien n'arrive pour attirer les tires du fort et de la flotte ennemis.

il marqua une pause pour se pencher vers les autres.
-les hommes qui auront débarqué au nord au son des premier coups de cannons attaqueront les soldats dans le fort. Il remarqueront moins vite cette attaque car notre flotte captera leur attention, mais il nous faudra un leur pour montrer que nous venons du port et non du nord.   

hyorg se figea quelque instants en attendant la réaction des autre capitaine
« Dernière édition: 03 Mai 2009 à 19:05:52 par scar »
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #33 le: 03 Mai 2009 à 19:12:06 »

- Hum très simple. L'attaque du port commencera par les navires. Les espagnols s'attendront sans doute à ce que nous débarquions de la baie. Alors que nos hommes seront déjà en place et pourrons envahir la ville et fort la Roche dans leur dos.
- Ce qu'il faut c'est préparer du matériel pour escalader les falaises et les murs du fort. dit Francois. Des grappins et des échelles de cordes, mais cela risque d'être facilement hôté. Il faudrait faire des cordes dont les premiers mètres du haut soient en bois avec des crochets de fer. Comme les grappins. 
- Très bonne remarque! fit le gouverneur.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Taranis
Messages: 944

légende des oceans
*****
voyageur des mers
Pirate en guerre contre toutes les nations


Karma: 155
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #34 le: 05 Mai 2009 à 22:26:52 »

_Bien, maintenant que tout le monde est d’accord sur le plan général, nous pouvons rentrer un peu plus dans les détails. Lance Nelson avec un sourire de satisfaction.
_En effet, rajoute le gouverneur, j’ai justement une carte de l’île. Venez, rapprochons-nous de la table là-bas.

  Tout le monde se dirigea avec le gouverneur vers celle-ci où un grand rouleau de papier posé en travers les attend. Entouré des capitaines, Nelson déroula la carte et coinca les angles avec divers objets à proximité pour éviter qu’elle se replie. Agréablement surpris par la qualité du papier, il commença à soumettre le plan d’attaque en détail.

_Elle est neuve cette carte !
_Oui, je l’ai obtenue récemment par un de mes officiers. Annonça fièrement le gouverneur.
Nelson analysa celle-ci pendant quelques seconde, puis se lança enfin.

_Alors voilà. Basse-Terre et la baie sont ici sur la côte Sud. En arrière de la baie, le fort La Roche. A gauche, plus près des plages l’autre fort. Au fond, la ville et le port. En face, la passe qui donne accès à celui-ci. Tout le reste de la côte Sud, de la pointe Saline à l’Ouest à la pointe du Portugal à l’Est, il y a du corail avec en plus des falaises, donc on ne peut pas s’en approcher.
_C’est le passage du Sud ? Demande un des capitaines.
_Oui, c’est lui. Lui répond François.
_Mais on ne le prendra pas. Enchaîne Nelson.
_Pourquoi ?
_Je vous expliquerai plus tard. Maintenant passons au Nord… Vous avez là, tout au Nord donc, la pointe de la Tête de Chien. Le passage du Nord se situe ici, à droite de cette pointe. C’est ce boyau étroit qui est gardé par les espagnols. Nous, en prenant l’idée du capitaine Bélénos, nous allons contourner cet obstacle en passant par les falaises. Pourriez-vous nous indiquer exactement l’endroit capitaine ?
Bélénos s’avanca, puis après quelque courtes secondes de réflexion, pointa du doigt un endroit sur la carte.
_Ici, dans le creux, à gauche de la pointe. C’est là que les falaises sont les plus basses et au-dessus il y a la forêt qui surplombe.
_Entre la pointe de la Tête de Chien et le cap Binauette ?
_C’est ça. J’ai quelque fois navigué le long de ces côtes et plus loin après le cap il y a des cultures avec des baraquements je crois.
_Parfait ! Donc voilà comment nous allons procéder. Le plan se déroulera en trois phases…
_Attendez Nelson ! Lance subitement le gouverneur. Avant de continuer, je propose à ces messieurs de quoi se rafraichir et manger un peu. J’ai demandé à ce que l’on nous prépare une petite collation.
_Bonne idée ! Fit Francois  en se frottant les mains. Ca nous éclaircira les esprits !
_Venez messieurs, c’est dans la pièce d’à côté. Nous reprendrons tout ça plus tard !
Journalisée

Tant qu'à faire, que de faire, autant bien faire.
Taranis
Messages: 944

légende des oceans
*****
voyageur des mers
Pirate en guerre contre toutes les nations


Karma: 155
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #35 le: 06 Mai 2009 à 18:00:51 »

   Plus tard, la collation terminée, le gouverneur accompagné de Nelson et de tous les autres capitaines, revinrent dans la salle qu’ils avaient laissée quelque temps plus tôt. La carte les attendait toujours étalée sur la table et Nelson reprit là où il en était resté.

_Bien… Où en étais-je resté ?
_Au plan qui se déroulera en trois phases, mon cher Nelson ! Répondit en souriant le gouverneur.
_Ah oui, merci !... Commençons par la première, la préparation et le débarquement au Nord. La veille, l’un de nous débarquera en premier sur la plage en question pour préparer le terrain. Il aura la charge de repérer et de sécuriser les lieux, d’installer les filets et de dégager un minimum l’accès à la forêt en haut de la falaise. Tout doit être prêt pour minuit car cet à ce moment que débarquera nos troupes avec le premier groupe de navires.
_Comment va-t-on voir la plage de nuit pour se guider ? Demande Hyorg.
_Simple, avec deux feux encadrant la partie de la falaise équipée des filets.
_Mais quelqu’un risque de les voir et de donner l’alarme ! S’inquiète Robert.
_Non, il faudra mettre les feux en contrebas et ils seront invisibles de la terre.
_Si vous le dites !
_Ecoutez, je ne vois pas d’autre solution et au pire on pourra penser à de simples pêcheurs. Bon je continue. A minuit donc le débarquement commence. Je pense que pour débarquer les hommes avec les munitions, cela devrait prendre maximum deux bonnes heures. Une fois que tout le monde est regroupé en haut, c'est-à-dire vers les 2h du matin, on se met en marche direction la baie sous couvert de la forêt.
_Et comment on va se diriger de nuit en forêt sans se perdre ? S’interroge Corey.
_Pour ça, je laisse la parole au gouverneur.
_Effectivement, si on ne connaît pas, on risque de se perdre surtout de nuit. Mais j’ai prévu des éclaireurs. Ce sont d’anciens esclaves. Ils connaissent tous les recoins de l’île pour y avoir vécus des années. Ils vous accompagneront et vous guideront sans problème. Vous pouvez continuer Nelson.
_Merci. Donc cette marche devrait nous prendre environ trois heures pour nous amener en lisière de forêt derrière la baie, c'est-à-dire aux alentours des 5h du matin, ici exactement à mi-chemin des deux forts. Ensuite les hommes se reposent et attendent la deuxième phase qui débutera à 6h. Avant de poursuivre, quelqu’un a-t-il des questions ?
_Oui ! Fait Bélénos. A quelle distance se situe la lisière des forts ?
_Huit cents mètres. Répond Nelson.
_Huit cents mètres ? Huit cents mètres à découvert ?
_Je sais, c’est beaucoup, mais les risques seront diminués d’autant que la deuxième phase sera un succès. D’autres questions ?
Journalisée

Tant qu'à faire, que de faire, autant bien faire.
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #36 le: 06 Mai 2009 à 18:45:40 »

- Il y a pire pour ceux qui est du fort de la Roche ce dernier est en pleine montagne rocheuse... Il sera quasiment impossible de le prendre en soit rapidement.
- N'oublions pas une chose, pas dangereux mais tout de même. Fit remarquer le gouverneur. Tout le monde le regarda surpris.
- Les hommes qui s'occupent de protéger le boyau de la falaise. Il ne faut pas qu'ils nous retombent dessus. Un petit groupe devra les attendre, pour les surprendre.
- Pourquoi pas les attaquer?
- Inutile répondit Bélénos et Vaughan avant de se regarder amusé de leur écho. Bélénos laissa le gouverneur s'expliquer.
- Ils risquent si on les attaque avant de donner l'alarme ou de nous ralentir. Mais s'ils viennent aider le port, ils sortiront de leur possible défense et surtout ne s'attendront pas à tomber dans une embuscade avant même d'arriver dans le port.
- Exacte fit francois. Mais il faudra penser à être discret lors de notre marche. Personnellement j'aimerais y prendre part.

Rajouta t-il en finissant de mâcher quelque chose. Il s'assit calmement, le corps couvert de sueur car la salle, même ouverte, était écrasée par les rayons du soleil. Par moment une brise fraiche et bienvenue s'engouffrait par le balcon et apaisait les esprits, soulevant les feuilles.

Corey rappela que sa positions sera dans le galion. Nelson proposa son second pour aider celui de Corey à diriger son navire en son absence.

- Mais qui d'autre veut attaquer l'île par la terre? Deux capitaines seraient idéal... Car il faudra plusieurs groupes dont deux importants, celui qui devra attaquer le fort en face de la Roche ou La Roche même et celui qui devra écraser les espagnols dans le port.

On attendait le deuxièmes volontaire.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Black
Messages:
Invité

« Répondre #37 le: 06 Mai 2009 à 19:12:02 »

   Robert ne se fit pas prier et répondis rapidement :

- Avec ma corvette, je ne ferai pas du tous le poids en combat naval. Je  participerai à la première phase volontier.
Journalisée
Capitaine
Messages:
Invité

« Répondre #38 le: 06 Mai 2009 à 22:17:54 »

Barracuda, qui n'avait pas prit la parole depuis un bon bout de temps, leva la main à la suite du capitaine Robert:
-Quant à moi, je me propose pour intégrer le groupe qui passera par le boyaux de la falaise.
De blême, son teint était passé au cireux. De grosse goutte de sueur perlaient sur son front, et il dut ouvrir son col de chemise pour tenter de capter un minimum d'air frais. Il se sentait de pus en plus mal à l'aise et fiévreux à la pensée de ses soudards qui pourraient faire les fortes têtes et faire capoter un tel plan aussi minutieusement préparé. De tous les capitaines présents autour de la table, il devait être le moins respecté par ses hommes.
« Dernière édition: 06 Mai 2009 à 22:24:31 par Capitaine »
Journalisée
Taranis
Messages: 944

légende des oceans
*****
voyageur des mers
Pirate en guerre contre toutes les nations


Karma: 155
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #39 le: 07 Mai 2009 à 13:11:31 »

   Nelson écoutait les propositions avec intérêt. Il buvait à petites gorgées un verre d'eau qu'on lui avait mit à son intention. Il reposa son verre puis répondit à Barracuda.
_Capitaine ne vous y trompez pas ! Là où nous débarquerons ce seront des falaises, petites certes, mais c’est loin d’être un boyau comme pour le passage du Nord !... Bien, si vous permettez je vais terminer, j’en ai plus pour très longtemps, après nous distribuerons les rôles… et il commence à faire sérieusement chaud ici !

   Nelson attendit un peu avant de reprendre. Il s’épongea la tête d’un geste lent et en profita pour boire encore quelques gorgées, puis se relança dans ses explications. Tout le monde attendait avec impatience la seconde phase du plan.

_Effectivement reprit Nelson il faudra prévoir une arrière garde et aussi un groupe d’homme pour garder la falaise avec les filets à postent dans le cas d’une éventuelle retraite que je ne souhaite pas !
_Par tous les dieux ! S’exclame Vaughan. Ne parlez pas de malheur !
_Rassurez-vous Gouverneur, nous ferons en sorte qu’il n’en sera pas ainsi.
_Vous me rassurez ! Et vous avez raison. Prévoir une retraite que l'on utilisera pas est plus sage que de ne rien prévoir au risque de perdre la guerre ! Mais je vous laisse continuer... Allez-y Nelson, on vous écoute.

Nelson eu un sourire avec Vaughan. La connivence entre ces deux hommes était flagrante et on sentait bien une certaine amitié qui les liait entre eux. Il reprit la parole.
 
_Bien, pour ce qui est de la deuxième phase, ce sera l’attaque de diversion au Sud par le reste de notre flotte. Dès l’aube nos navires se positionneront en face de la baie et à 6h ils déclencheront les feux de l’enfer en priorité sur les forts.
_Et la marine espagnole ? Qu’en fait-on ? Demande un capitaine.
_Il faudra la surveiller et l’empêcher d’appareiller ou de manœuvrer. Il faut qu’elle reste absolument à quai, leur angle de tir sera défavorable pour riposter et puis c’est indispensable pour la suite des évènements.
_Pendant ce temps nos hommes attaquent les forts ? Demande François.
_Non, pas encore. Ils se feraient tuer par nos propres boulets ! Ils attendront la fin des tirs de nos canons une heure après à 7h précise, c’est impératif pour le succès de la troisième phase. Ce tir d’artillerie doit être le plus intense possible et je le répète, en priorité sur les forts. C’est un déluge de feu que je vous demande messieurs, sans arrêt pendant une heure ! Il a pour but, non pas de détruire, il ne faut pas rêver, mais de déstabiliser l’ennemi… L’empêcher qu’il réagisse, qu’il s’organise, qu’il pense ou qu’il respire, voilà ce qu’il faudra lui faire. Il a pour but aussi de faire croire à un débarquement dans la baie. Si cette phase importante est bien menée, cela nous mènera au succès de la troisième phase et à la victoire finale ! Je ne sais plus qui l’a déjà fait remarquer, le fort La Roche sera difficile à prendre de part sa position en hauteur. Donc je compte sur vous messieurs pour les arroser du mieux que vous pourrez, toujours dans le but de les empêcher de réagir à leur guise, et ce jusqu’à 7h.
_A propos, sait-on quel type de calibre ils ont ? Demande Corey.
_Nous supposons qu’ils ont installés des canons de 36 espagnols. Répond Vaughan.
_Tient ! Ça me rappelle quelque chose ! Lance furtivement Bélénos.
_Vous disiez capitaine ?
_Non, rien, enfin si, que ce sont des pièces précises mais longues à recharger.
_Exacte fait Nelson. Il faudra en tenir compte, ça pourrait nous aider.
« Dernière édition: 09 Mai 2009 à 10:15:04 par Taranis »
Journalisée

Tant qu'à faire, que de faire, autant bien faire.
Taranis
Messages: 944

légende des oceans
*****
voyageur des mers
Pirate en guerre contre toutes les nations


Karma: 155
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #40 le: 07 Mai 2009 à 15:19:55 »

_Et maintenant, quelle est cette dernière phase mon cher Nelson ? Demanda Vaughan plein d’impatience.
_C’est l’attaque des forts je suppose ? Rajoute François.
_Exact messieurs ! La troisième phase sera l’assaut final et sera donc réparti en quatre groupes. A 7h notre artillerie s’arrêtera de tirer et cet à ce moment que nous jaillirons des forêts pour foncer sur nos objectifs. Le premier groupe s’attaquera au fort La Roche, le deuxième à l’autre fort, le troisième foncera directement sur la ville. Il aura pour objectif de prendre le port le plus vite possible et d’empêcher les espagnols d’amener des troupes vers les forts. Pour cela il faudra traverser toute la ville en espérant rencontrer le moins de résistance possible. Il est évident que dès que nous serons lancés nous n’aurons plus d’artillerie pour nous couvrir, au risque d’en recevoir sur nous ! Ce qui ne sera pas le cas de nos ennemis qui ne se gêneront pas pour continuer à cibler nos navires, même pendant l’assaut. Il faudra donc les éloigner. Tant que le port ne sera pas sous notre contrôle, ils ne pourront pas venir accoster sans risquer de se faire trouer à bout portant par les navires espagnols, ce serait un massacre et une catastrophe pour nous ! C’est pour ça qu’il faut bloquer leurs bateaux au port, pour mieux les prendre par les quais et les empêcher de se servir de leurs canons.

_Et le quatrième groupe ? Qu’est-ce qu’il va nous faire ce quatrième groupe ?

   Barracuda n’en pouvait plus. Sa question pertinente, un tantinet agressive que personne n’attendait, montrait en lui des signes d’impatiences, noyés de fatigue autant que de sueur. Il n’arrêtait pas de s’essuyer et la nervosité de ses gestes commençait à se faire ressentir chez les autres capitaines.

_Il fera ce qu’on lui demandera de faire ! Lui répond du tac au tac Nelson.
_Ca je sais merci ! Mais quoi ? Qu’on en finisse… fait chaud ici.
_Il fait chaud pour tout le monde capitaine, et si vous me laissiez finir ça n’ira que plus vite !
_Allons allons, des calmes messieurs ! Intervient Vaughan. C’est vrai que nous sommes tous assommés par la chaleur, mais je vous demande encore un peu de patience. Nous ferons une pause dans quelques instants, c’est promis… Allez-y Nelson, finissez.
_Merci Gouverneur. Bon je termine. Pour le quatrième groupe, il servira d’arrière garde dans un premier temps et de réserve d'hommes dans un deuxième temps. Il faudra le positionner là, Nelson posa violemment son index sur un endroit précis de la carte, en embuscade sur le chemin qui va au passage Nord. Il stoppera les soldats qui pourraient venir de là-bas. Il faudra absolument garder le contact avec ce groupe qui servira de renfort en hommes frais si besoin est.
Voilà, j’ai fini. Des questions ?

Nelson avait enfin terminé son exposé quelque peu raccourci, légèrement énervé par l’intervention de Barracuda. Il était fatigué d’avoir beaucoup parlé et comme tout un chacun, il était assommé par cette chaleur qui écrasait Petite Goave. Cependant il était satisfait de lui, le plus dur était passé, restait maintenant à distribuer les rôles.
Journalisée

Tant qu'à faire, que de faire, autant bien faire.
hyorg
Messages:
Invité

« Répondre #41 le: 16 Mai 2009 à 22:22:48 »

-Bien,bien,bien le plan semble prêt mais avec tout cette agitation et cette chaleur nous n'avons pas parler de nos garantie en des mienne en particulier.
le vielle homme regarda quelle que minute l'air confus des personne autour de la table qui se demandais de quoi il voulais parler.
-Ah premier vue vous ne m'avez pas comprit je veux parler d'une assurance pour moi et mes hommes comme un otage, qui serviras a s'assurer que votre idée n'est pas un entourloupette pour vous débarrasser de nous vous voyez.
hyorg regarda le gouverneur en attendant qu'il se remet de cette annonce et que celui ci face une proposition     
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #42 le: 16 Mai 2009 à 23:28:17 »

- C'est une honte! Hurla l'officier du fort. Le gouverneur qui regardait par dessous le vieux pirate répondit en détachant chaque syllabe.

- Vous n'aurez rien!

Cette déclaration fit un effet monstre parmi les pirates. Vaughan se leva et alla à un bureau, il baissa le secrétaire et tira plusieurs manuscrit dans des étuis de cuir. 

- Je vais signer ces amnisties à vos noms et à ceux de votre navire. Tout vos hommes seront pardonnés de leur acte de piraterie et mieux... De leur ancien crime aux caraïbes. Cela n'est pas valable en Europe. Seule l'amnistie pour vos actes de piraterie seront reconnues par la couronne... Ayez la sagesse de pas retourner sur le vieux continent!

Il se tourna vers les pirates et jeta sur la table les manuscrits, pas encore signés et complétés. Mais le gouverneur sous leur yeux mit à chaque papier le nom du capitaine et son navire et signa.

- Mais vous les aurez qu'une fois qu'on aura décidé les postes de combat.

Les corsaires regardèrent les papiers, ils étaient aussi à leur nom, afin de pardonner les écarts de leur hommes; mais ils étaient méfiant des pirates.
La discussion reprit. Après quelque temps Nelson fit un récapitulatif.


- Mon confrère Corey devra venir sur le galion ou ira avec sa frégate si le marchand refuse. Moi et Hyorg entreront par le port. Francois, Bélénos et Barracuda mèneront les troupes de l'île. Catan viendra avec nous et son brick par la mer. Charles vous venez par où? Je pense que vous devriez nous aider avec la flotte.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
hyorg
Messages:
Invité

« Répondre #43 le: 25 Mai 2009 à 17:08:51 »

-Je voulais juste savoir si j'aurais put tirer une ou deux pièce en plus, il n'y a aucune honte pour un marchand a négocier plus que le prix convenus.
répliqua hyorg avec un faut semblant d'humour puis il fit signe un jeune mous d'enter, lui murmura quelle que mot et un fois le jeune garçons partit il reprit la parole.

-Je me posterais au port comme prévu mais les hommes au sol devrons se dépêcher je tien a garder mon navire a flot, donc pour moi nous gardons le plan mis au point.
Journalisée
scar
Messages: 9211

modérateur à la retaite
******
vieux loup de mer
crêve ordure communiste!

modèrateur global et maitre du jeu

Karma: 260
Hors ligne Hors ligne


Voir le profil
« Répondre #44 le: 25 Mai 2009 à 19:58:34 »

Charles répondit qu'il prendra part à la flotte.
Le gouverneur jeta à Hyorg en regard glacial. Les capitaines se saluèrent, s'épongeant le front et pouvaient enfin disposer. Ou demander si bon leur semble quelque détails ou suggéré des idées au chef de la garnison.

Le gouverneur revint dans la salle après s'être absenté dans son bureau, des lettres à la main.


- Compagnons voici, premièrement un ordre de passage qui vous permettra de passer en priorité sur le chantier naval; car j'ai apprit du chef de chantier que ce dernier était assez encombré. Mais elle vous permettra aussi si besoin si fait sentir d'être prioritaire sur tout armement et matériel utile à notre entreprise. Vaughan savait que ce terme était synonyme de richesse et d'audace pour les pirates. D'ailleurs nous avons reçut d'europe quelque pièce de canon...

Posant un autre paquet sur la table. Et voici vos amnisties. Comme je l'ai dit elles ne seront valable qu'après la bataille mais pour tout vos actes criminels.

Le gouverneur s'écarta de la table et laissa les pirates se ruer sur ce qu'ils convoitaient comme des chiens à la curée, mais Francois et Hyorg y prirent part, avec plus de dignité mais avec autant de rage. Nelson et Corey haussèrent les épaules se disant que l'expédition risquaient d'être dangereuse avec pareil équipage.

Vaughan appela Bélénos, qui s'apprêtait à partir pour prévenir son équipage.


- Nous vous donnerons notre première destination quand tout sera prêt! clama Nelson, qui savait du gouverneur qu'il faudrait aller à Port de paix.

Le gouverneur attendit Bélénos et quitta la salle avec lui descendant l'escalier, en pierre blanche, et l'amena dans le jardin.
Journalisée

Nombreux sont les vivants qui mériteraient la mort, et les morts qui mériteraient la vie, pouvez-vous leur rendre ? Alors ne soyez pas trop prompt à dispenser morts et jugements. Même les grands sages ne peuvent connaître toutes les fins.
Pages: 1 2 [3] 4
  Imprimer  
 
Aller à:  

forum pirates rpg Powered by SMF 1.1.21 | SMF © 2006, Simple Machines
** Respectez la charte **
Page générée en 0.036 secondes avec 22 requêtes.